Rennes : « Ça avance bien »… La ligne B du métro devrait bien ouvrir début 2022

TRANSPORTS En construction depuis 2013, la seconde ligne de métro du réseau Star a connu plusieurs retards

C.A.
— 
La nouvelle rame de la future ligne B du métro de Rennes ici à l'essai. Elle a été conçue par Siemens.
La nouvelle rame de la future ligne B du métro de Rennes ici à l'essai. Elle a été conçue par Siemens. — C. Allain / 20 Minutes

Sa date d’inauguration a déjà été repoussée à deux reprises. Mais cette fois-ci, ça semble être la bonne pour la ligne B du métro de Rennes. En chantier depuis 2013, l’imposant ouvrage évalué à plus de 1,3 milliard d’euros devrait bien ouvrir début 2022. « Le tunnel, le viaduc et les stations sont livrés. Le gros enjeu, c’est que le matériel roulant soit opérationnel. Siemens nous avait annoncé des retards mais la bonne nouvelle c’est que le travail de qualification avance bien. La mise en service devrait bien avoir lieu au début de l’année 2022 », a fait savoir Matthieu Theurier ce jeudi. Le vice-président de Rennes Métropole délégué aux transports a ajouté qu’il lui était impossible d’être plus précis dans la date pour l’instant.

D’abord annoncée pour décembre 2020, la livraison de l’ouvrage avait dû être repoussée une première fois, en raison du retard pris à cause de la crise sanitaire. Stoppé net, le chantier avait repris doucement. La promesse d’une livraison prévue pour juin 2021 n’a pas non plus pu être tenue, cette fois-ci en raison de difficultés rencontrées par l’entreprise Siemens qui a conçu les rames de la ligne B.

« Les mesures sanitaires ont entraîné des difficultés de déplacements pour des experts internationaux qui ne sont pas remplaçables et quand ils ne peuvent venir à Rennes, cela allonge les plannings », avait expliqué la présidente de Rennes Métropole Nathalie Appéré.

Siemens avait admis avoir « sous-estimé les délais face à la complexité du système » expliquant que les nouvelles rames de CityVal retenues par la métropole sont « une première mondiale ». Ces retards devraient donner lieu à des pénalités financières pour le constructeur allemand. Plus de 2.000 tests ont été menés sur le métro automatique. Bientôt, ce sont les personnels de Keolis qui seront formés avant des essais de marche à blanc pour valider le bon fonctionnement des rames.

La Poterie s’agrandit

Les parkings-relais construits à Cesson-Sévigné et Saint-Jacques-de-la-Lande pour accompagner l’ouverture du métro sont prêts et ouvriront en même temps que la ligne B. Quant au parking de la Poterie situé au terminus de la ligne A, son agrandissement est terminé. Il ouvrira le 15 septembre avec une capacité de 650 places (puis 700 courant 2022), contre 400 places auparavant.