Résultats des régionales en Bretagne : Nuit de tractations en vue pour Loïg Chesnais-Girard, arrivé en tête

POLITIQUE Revivez en direct les résultats du premier tour des élections régionales et départementales en Bretagne où le scrutin est très serré

Camille Allain

— 

Loïg Chesnais-Girard (PS) est le président sortant de la région Bretagne. Candidat à sa succession, il devra nouer des alliances en vue du second tour.
Loïg Chesnais-Girard (PS) est le président sortant de la région Bretagne. Candidat à sa succession, il devra nouer des alliances en vue du second tour. — Alain Robert/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Le président sortant Loïg Chesnais-Girard (PS) est arrivé en tête avec 21% des suffrages et sera en position de force en vue du second tour.
  • Derrière, c'est très serré. Isabelle Le Callennec (LR), Thierry Burlot (LREM) et Claire Desmares-Poirrier (EELV) sont dans un mouchoir de poche. Le Rassemblement national de Gilles Pennelle est dans la même vague.
  • La question des alliances est déjà sur la table alors que l'abstention a atteint un niveau record en Bretagne.

A LIRE AUSSI

A VOIR

Retrouvez les résultats des élections régionales en Bretagne le dimanche 20 juin dès 20 heures sur 20minutes.fr

23h55. Il est presque minuit et nous allons boucler ce live...

Merci à toutes et tous de l'avoir suivi ! On se retrouve demain pour suivre les tractations d'entre deux tours. On vous glisse un petit récapitulatif de la soirée. On espère qu'elle était douce. Bonne nuit !

 

23h50. Chesnais-Girard va être obligé de partir «calculer».

Dans un dernier message à ses soutiens, le président Loïg Chesnais-Girard a rappelé sa satisfaction d'être en tête. «Je vais devoir m'éclipser pour travailler, calculer»... Le socialiste attendait de connaître les résultats à Rennes et Brest, notamment. 

 

23h45. Ce soir, c'est aussi la fin du couvre-feu !

Alors on se demandait si vous alliez vous claquer un petit footing nocturne au calme ? Vous êtes toujours là au fait ? 

 

23h40. Une petite carte de France pour y voir plus clair ? 

Attention, ces résultats ne montrent que la couleur des listes arrivées en tête au soir du premier tour de ces régionales. 

 

23h35. Et certains sont même élus dès le premier tour !

D'après nos confrères de France Bleu, quelques rares élus ont déjà validé leur billet pour le conseil départemental. C'est le cas du socialiste Christian Coail, dans les Côtes d'Armor, élu dès le premier tour dans le canton de Callac. «Nous sommes à priori les seuls élus dès le premier tour», précise t-il. 

23h30. La petite poussée des Verts à Vannes. 

Ils ont le vent en poupe. Les écologistes pourraient créer la surprise à Vannes, où leur liste s'affiche en seconde position derrière la majorité sortante de droite à en croire les militants locaux. 

 

23h25. Le département du Finistère va-t-il basculer à droite ? 

L'union de la droite et du centre va-t-elle réussir à conquérir le Finistère ? Ce n'est pas impossible. Dans plusieurs cantons, la liste Alliance pour le Finistère arrive en tête devant la majorité sortante de gauche. Il faudra attendre lundi matin pour y voir plus clair. Le second tour s'annonce serré !

23h15. Là voilà la première info départementale de la soirée !

Le président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine Jean-Luc Chenut arrive nettement en tête dans son canton du Rheu. Les lignes n'ont pas l'air de franchement bouger dans le département. 

 

23h10. Le RN est en net recul en Bretagne. Mais pas que.

Annoncé à 20% dans un récent sondage, Gilles Pennelle échoue sous la barre des 15%. Mais il n'est pas le seul. L'élu RN a appelé à un «sursaut républicain» en vue du second tour. 

 

23h05. Loïg Chesnais-Girard temporise...

Le président sortant n'a qu'une phrase à la bouche. Il veut attendre «des résultats consolidés» avant de prendre sa décision quant aux possibilités de fusion de sa liste. Le socialiste a jusqu'à mardi 18h pour déposer sa liste en préfecture en vue du second tour. 

22h55. «Ce qui se passe est exceptionnel», selon les écologistes

Dans une allocution sur ses réseaux sociaux, la candidate écologiste Claire Desmares-Poirrier a salué le score «historique» de sa liste, qui a gagné dix points par rapport à 2015. «Ce qui se passe ce soir est exceptionnel. C’est la première fois que l’écologie fait un score si élevé dans la région. Nous avons porté notre liste au-delà des sondages. Et au-delà de nos espérances». Et la suite ? «J’appelle au rassemblement de toutes celles et ceux qui placent l’écologie et les valeurs de gauche au cœur de leurs préoccupations».

22h50. Pendant ce temps, dans les départements...

Pour les départementales, c'est encore le grand flou, puisque les résultats tombent canton par canton. Difficile d'y voir clair, surtout au soir du premier tour. En Ille-et-Vilaine la majorité sortante (PS) semble en bonne voie pour garder les rênes.

22h30. «Le match n'est pas plié», selon Thierry Burlot.

Interrogé sur le plateau de France 3 Bretagne, le candidat LREM estime que «le match n'est pas plié». S'il tend la main au président sortant Loïg Chesnais-Girard pour une fusion, il prévient qu'il y aura «un troisième tour». Ce troisième tour se jouera en fait entre élus au premier conseil régional pour l'élection du président. «Je souhaite le rassemblement, sur des bases claires». Avec Loïg Chesnais-Girard ? «Evidemment». «Je suis sûr que dimanche prochain, vous aurez une grande surprise».

22h25. Le score des écologistes salué par le maire de Grenoble.

Pour beaucoup d'écologistes, Eric Piolle fait figure de référence depuis qu'il a été élu maire.

 

22h20. Un petit pronostic sur le nom de l'heureux élu ? 

Avec qui Loïg Chesnais-Girard va-t-il s'unir ? C'est LA question qui se pose ce soir en Bretagne. Vous voulez mon pronostic ? Pour moi, le président sortant ira vers Claire Desmares-Poirrier et les écologistes, ce qui lui assurerait une victoire tranquille au second tour. Mais bon, un tel pronostic venant d'un type qui est dernier de sa ligue Mon Petit Prono à l'Euro, c'est peut-être pas fiable...

22h15. Vous avez dit que c'était serré ? 

Avec la faible participation, les pourcentages varient très vite... Et pour l'instant, ça nous donne ça.

 

22h10. Et si la surprise venait de la droite ?

Elle est toujours dans la course. Maire de Vitré (Ille-et-Vilaine), Isabelle Le Callennec espère sans doute qu'aucun accord ne soit conclu avant le second tour. La candidate Les Républicains dépasserait les 16% et s'accroche à l'espoir de bien figurer. «On peut tous se maintenir. On peut tous aller sous nos couleurs. Le scrutin régional est tel que nous avons encore tous nos chances», a-t-elle expliqué sur un plateau télé.

22h05. C'est quoi cette histoire de mariage ? 

Pour faire court, Loïg Chesnais-Girard est dragué par plusieurs listes. Il a deux choix. Soit il va avec les écologistes et s'assure quasiment la victoire, si l'on en croit les sondages. Mais s'il le fait, il irait à l'encontre de la volonté de Jean-Yves Le Drian, son mentor en politique à qui il doit tout. Le ministre de l'Europe et des affaires étrangères peut-il jouer un rôle dans ce mariage arrangé avec Thierry Burlot ? Lundi, il avait en tout cas invité les deux hommes à s'unir. 

 

22h. Et voici l'évolution en direct des résultats en Bretagne.

Sachez que tout cela peut encore bouger ! 

 

21h45. LREM ? Ecologistes ? Loïg Chesnais-Girard refuse de choisir

Interrogé sur France 3 Bretagne, le président sortant Loïg Chesnais-Girard a expliqué qu’il voulait « attendre des résultats consolidés » avant de choisir avec qui il s’alliait. Son ancien vice-président Thierry Burlot lui a tendu la main, avec l’adoubement de Jean-Yves Le Drian. Mais la candidate écologiste Claire Desmares-Poirrier a fait de même.

 

21h30. Ce premier tour est tellement indécis !

Derrière le président sortant Loïg Chesnais-Girard (PS), les résultats sont très serrés ! Les dernières estimations donnent finalement la deuxième place à la maire de Vitré Isabelle Le Callennec (Les Républicains) devant Thierry Burlot (LREM). On n’est pas couché ! (Eux non plus d’ailleurs !)

21h25. La première réaction de l'élue écologiste Claire Desmares-Poirrier 

Annoncée entre 14 et 16%, la liste écologiste Bretagne d'avenir pourra se maintenir au second tour. Va-t-elle fusionner ? Et avec qui ? «C'est la première fois que les écologistes sont aussi haut», a-t-elle réagi.

 

21h15. A tous les fans des départementales...

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous ne parlons pas des départementales ? Tout simplement parce qu'il est difficile d'y voir clair pour l'instant. On nous souffle que ce serait très serré dans les Côtes d'Armor, département aux mains de la droite. Actuellement, la droit gère aussi le Morbihan. La gauche est aux manettes du Finistère et de l'Ille-et-Vilaine.

21h15. La première réaction du leader du Rassemblement national

Il se classerait en quatrième, voire cinquième position dans ce scrutin très serré. 

 

21h10. Daniel Cueff va-t-il accepter la main tendue ? 

L'ancien maire de Langouët (Ille-et-Vilaine) Daniel Cueff s'affiche avec un peu plus de 6% des suffrages selon les estimations. Connu pour sa lutte contre les pesticides, l'écologiste menait une liste indépendante et sans étiquette. Avant même le premier tour, Daniel Cueff s'était exprimé auprès de 20 Minutes. « C’est une promesse de campagne, nous l’avons annoncé dès le départ. Notre liste n’appartient à aucun parti politique. Peu importe le résultat, nous resterons dans notre épure ».

20h55. Les écologistes attendent le vote des villes

Dans les grandes villes, où les bureaux ont fermé à 20h, le vote écologiste est souvent plus fort. Cela permettra-t-il à faire passer la liste de Claire Desmares-Poirrier de grimper au classement ? Ils l'espèrent sans doute. La tête de liste ne prévoit pas de s'exprimer avant 22h15 en direct de Rennes. 

20h50. La gifle pour le Rassemblement national

Alors qu’il espérait arriver en tête au soir du premier tour, le parti de Marine Le Pen trébuche encore dans une région qui lui est souvent hostile. En obtenant un peu plus de 14 %, Gilles Pennelle réaliserait l’un des pires scores du RN en France avec les régions Auvergne Rhône Alpes et Pays de la Loire. Grosse désillusion pour le parti frontiste !

20h45. Deux autres listes obtiennent plus de 5%.

Une liste qui fait plus de 5% est en capacité de fusionner avec d'autres listes en vue du second tour. Au-delà des cinq listes présentées ci-dessous, celle de Daniel Cueff (liste écologiste sans étiquette) obtient un peu plus de 6% des voix et celle de Pierre-Yves Cadalen (LFI) est légèrement au-dessus de 5%.

20 h 45. Petit rappel de circonstance pour ceux qui fanfaronneraient un peu trop…

 

20h40. Un score en net recul pour le PS

Aux manettes depuis 2004, le Parti socialiste arrive facilement en tête de ce premier tour. Mais il a perdu beaucoup de voix. En 2015, Jean-Yves Le Drian avait recueilli près de 35% des suffrages. Mais l'actuel ministre profitait d'une forte notoriété dans la région et parvenait à glaner les voix du centre. Elu président en 2017, Loïg Chesnais-Girard est beaucoup moins connu des habitants mais est parvenu à «garder la main» en vue du second tour. 

20h30. «Un choix clair» selon le président sortant

Annoncé en tête, le président sortant Loïg Chesnais-Girard (PS) sera le favori du second tour en Bretagne. Comme un peu partout en France, il profite de «la prime au sortant». Pour lui, c'est un «choix clair des Bretonnes et des Bretons». 

 

20h25. Un coup de main pour les résultats ? 

Si jamais vous voulez connaître les résultats des élections régionales et départementales, on vous a préparé une petite page spéciale à retrouver ici.

20h20. Le Rassemblement national est en recul

C'est un autre enseignement de ce premier tour en Bretagne. Les premières estimations donnent le Rassemblement national autour de 14%. C'est bien en-deça des espoirs de la tête de liste Gilles Pennelle, qui espérait arriver en tête. En 2015, sa liste avait obtenu 19% au premier tour. 

20h15. Et si les écologistes surprenaient tout le monde ? 

Une autre estimation donne la liste de Claire Desmares-Poirrier en 2e position à 16%. Ce serait une petite surprise. 

 

20h10. Voici la petite infographie qui va vous aider.

 

20h05. Les premières estimations sont tombées !

Le président sortant Loïg Chesnais-Girard arriverait largement en tête avec près de 21% des suffrages. Derrière, Thierry Burlot (LREM) serait distancé à 16,2%. Isabelle Le Callennec (LR) le talonne avec 15,7% des suffrages, devant le Rassemblement national de Gilles Pennelle (14%) et l'écologiste Claire Desmares-Poirrier (13%)

19h55. Quel ordre d'arrivée pour ce premier tour ?

L'enjeu de ce premier tour pourrait se trouver dans l'ordre d'arrivée des candidats. Gare à celui ou celle qui arrivera derrière son rival ou potentiel allié. On ignore quel choix feront Thierry Burlot et Loïg Chesnais-Girard, qui siégeaient ensemble au conseil régional mais conduisent deux listes concurrentes. 

19 h 50. Ça s’annonce tendu en Bretagne !

On ne peut rien vous dire de plus mais on annonce des résultats très serrés en Bretagne. Certains candidats retardent leur prise de parole dans la soirée. 

19h40. On embrasse les assesseurs !

 

19h30. Comment ça marche au fait ce premier tour ?

Les premiers résultats sont attendus vers 20h. Pour se qualifier pour le second tour, une liste doit obtenir au moins 10% des suffrages. En Bretagne, cela pourrait donner lieu à une quinquangulaire, si l'on en croit les sondages ! Gilles Pennelle (RN), Loïg Chesnais-Girard (PS), Thierry Burlot (LREM), Isabelle Le Callennec (LR) et Claire Desmares-Poirrier (EELV) pourraient atteindre ce score. Ce serait du jamais vu à notre connaissance !

19h15. Mais il y en a qui veulent vraiment voter, on vous jure !

On va vous raconter une petite histoire qui nous a fait sourire au milieu de cette abstention massive. Il n'était pas loin de 18h et les bureaux de vote de ce petit bourg de Rennes Métropole allaient fermer. Trop tard ? Non ! Pas pour cet électeur motivé appelé Sylvain, qui a dû courir dans les rues de la commune après s'être planté de bureau de vote... A-t-il réussi ? Nous vous le dirons bientôt !

19h05. Une solution pour relancer la participation ?

Non, parce que sinon, dans six ans, on ne sera plus que deux à voter. Toi et moi. 

 

19h. Allez, c'est parti pour un live élections de fooooolie !

On a tellement de trucs à vous raconter qu'on ne sait pas par où commencer (spoiler: en fait non, il n'est pas 20h donc c'est calmos). On va peut-être commencer par vous parler de l'énorme abstention qui atteint des records partout en France. La Bretagne n'y échappe pas... 

 

18h45. On se rassure en disant qu'à Rennes, les bureaux ferment à 20h... 

 

18h. L'abstention sortira gagnante...

On vous fait un petit coucou pour vous préciser la participation famélique dans le département... L'Ille-et-Vilaine affiche un score encore plus faible que la participation nationale qui était de 26,72% à 17h.

 

Bonjour à tous ! Vous voulez connaître les principaux résultats des élections régionales et départementales en Bretagne ? Alors vous êtes au bon endroit. D'autant que ça s'annonce particulièrement serré et indécis ! On va rester ici tranquillement toute la soirée afin de vous informer sur ce scrutin qui passionne la France entière. Retrouvez-nous dès 19h...