Rennes : Un lieu dédié au palet breton va bientôt être créé grâce à l'association La P’tite Planche

LOISIRS Le projet porté par La P’tite Planche a été retenu dans le cadre du budget participatif

Jérôme Gicquel

— 

Le palet breton est un jeu très populaire à Rennes et dans tout le département d'Ille-et-Vilaine.
Le palet breton est un jeu très populaire à Rennes et dans tout le département d'Ille-et-Vilaine. — Simpl Créations
  • Un lieu dédié au palet breton verra bientôt le jour à Rennes.
  • Le projet a été plébiscité dans le cadre de la cinquième saison du budget participatif de la ville.
  • Très populaire à Rennes, ce jeu consiste à envoyer des palets en acier sur une planche en bois en essayant de se rapprocher le plus près du petit.

Un délire entre potes qui va bientôt se concrétiser. Le projet de l’association La P’tite Planche a, en effet, été plébiscité dans le cadre du cinquième budget participatif de la ville de Rennes (lire en encadré) en récoltant 1.454 voix, seul un projet de playground dans le quartier Arsenal-Redon ayant recueilli plus de suffrages. Dans les prochains mois, un « palodrome » verra donc le jour dans la capitale bretonne avec la possibilité de taquiner le palet en intérieur quand les conditions météo sont mauvaises.

Riche d’une enveloppe de 250.000 euros débloquée par la ville pour leur projet, les membres de La P’tite Planche vont désormais s’atteler à dégoter le lieu le plus adéquat pour ériger ce temple du palet breton. Avec cet équipement, le bruit de la « fonte » claquant sur la planche n’a pas fini de résonner dans la capitale bretonne. « On prévoit bien sûr d’y organiser des tournois mais aussi des rencontres pour promouvoir la culture rennaise avec des concerts et des expositions », détaille Benjamin Boin, secrétaire de l’association.

« On avait envie de faire découvrir le palet breton au plus grand nombre »

La P’tite Planche a été fondée au printemps 2019 par une bande de potes passionné par ce jeu d’adresse, sorte de pétanque locale qui consiste à envoyer des palets en acier sur une planche en bois en essayant de se rapprocher le plus près du petit. « On avait envie de faire découvrir le palet breton au plus grand nombre en mettant en avant son aspect convivial », souligne Benjamin Boin. Après avoir initié les Parisiens et Parisiennes à ce jeu aux origines assez floues et organisé quelques tournois comme à la Route du Rock à Saint-Malo, ses membres rêvaient aussi secrètement d’avoir un lieu dédié au palet breton à Rennes.

Ce futur « palodrome » permettra au palet breton d'élargir son cercle d’adeptes avant, peut-être un jour, de faire son entrée aux Jeux Olympiques. Car hormis en Bretagne, le jeu reste assez méconnu. Il est pourtant très populaire en Ille-et-Vilaine ainsi qu’en Mayenne et dans l’est des Côtes-d’Armor. « C’est l’un des piliers de la culture locale », assure d’ailleurs Benjamin Keltz, auteur de l’ouvrage Le palet : Le manuel officieux sorti en 2015 aux éditions du Coin de la rue. Aux beaux jours, les planches de palets fleurissent ainsi dans les parcs ou sur les terrasses de certains bistrots dans la capitale bretonne.

Trente et un projets retenus dans le budget participatif

La saison 5 du budget participatif de la ville de Rennes a livré son verdict ce mercredi avec 31 projets portés par des habitants ou des associations qui ont été retenus. Dans les prochains mois, des pistes cyclables phosphorescentes ainsi que des rues piétonnes devant les écoles verront ainsi le jour. Chaque quartier rennais aura également le droit à sa réalisation comme la création d’un sauna à Bréquigny, d’une piste de danse en plein air aux prairies Saint-Martin, d’un pumptrack à Beauregard ou d’une maison d’hivernage pour les hérissons près du quartier Saint-Hélier.