Rennes : Cool, zen et naturelle… Une boisson au CBD infuse en Bretagne

TENDANCE Trois amis d’enfance ont créé « Jane », une boisson à base de chanvre qu’ils espèrent lancer prochainement

Camille Allain

— 

Emile Maine, Alexandre Thébaud et Alexis Karkour sont trois amis d'enfance qui ont créé Jane, une boisson bio à base de CBD.
Emile Maine, Alexandre Thébaud et Alexis Karkour sont trois amis d'enfance qui ont créé Jane, une boisson bio à base de CBD. — Jane
  • Depuis un peu moins de deux ans, les produits dérivés à base de CBD ont déferlé sur le marché français. Trois amis rennais ont décidé de lancer leur boisson appelée Jane via un financement participatif.
  • Le lancement de la boisson devrait intervenir à la fin du printemps et les trois associés espèrent arriver à la rentabilité dans un an.

Ils espèrent aller vite, pour ne pas se faire griller par la concurrence. A Rennes, trois amis d’enfance viennent de lancer une campagne de financement participatif dans le but de faire émerger une boisson au CBD. Le cannabidiol est une molécule présente dans le chanvre. Contrairement au THC, elle ne présente pas d’effet stupéfiant. Des études ont en revanche prouvé ses vertus relaxantes et antistress.

Depuis un peu moins de deux ans, les produits dérivés à base de CBD ont déferlé sur le marché français. « C’est un secteur qui se développe beaucoup car il a du potentiel. Mais pour l’heure, c’est assez pauvre du côté des boissons », explique Alexis Karkour, l’un des trois amis à l’origine de ce projet. Leur créneau ? Etre la première boisson bio à base de CBD en France.

Une infusion de thé parfumée au citron et à la violette

Pour accélérer le lancement, les trois jeunes diplômés en business et en kiné ont lancé un appel à financement participatif sur la plateforme Ulule. En quelques jours, plus de la moitié des 5.000 euros nécessaires à l’avancée de ce projet baptisé « Jane » a déjà été récoltée, laissant espérer une commercialisation rapide, prévue à la fin du printemps. Pour se démarquer des quelques concurrents déjà présents sur le secteur, les trois amis souhaitent proposer une infusion de thé parfumée au citron et à la violette. A Bordeaux, un entrepreneur a lancé un vin à base de CBD sur le même modèle. 

S’ils n’ont pas le droit de faire la promotion d’un intérêt thérapeutique, les porteurs du projet promettent « un apaisement progressif » et « une relaxation passagère très agréable » grâce à leur boisson, qui sera proposée entre 3,50 euros et 4 euros la bouteille. « Cela fait un moment que l’on suit le marché du CBD. Nos prévisions nous laissent penser que nous pourrons être rentables d’ici un an », explique Alexis Karkour, qui espère « s’adresser à tout le monde » avec sa boisson bio.