Rennes : Le jeune homme touché par les coups de feu est décédé, le tireur présumé identifié

REGLEMENT DE COMPTE Son frère a également été blessé par balles dans un probable règlement de compte

Camille Allain

— 

Un jeune homme âgé de 22 ans est décédé après avoir reçu des coups de feu le 17 mars dans le quartier de Cleunay, à Rennes.
Un jeune homme âgé de 22 ans est décédé après avoir reçu des coups de feu le 17 mars dans le quartier de Cleunay, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Son décès a été prononcé ce jeudi, peu après 18h. Touché à la tête par des coups de feu mercredi midi dans le quartier de Cleunay, à Rennes, Hamzat Labazanov est décédé dans sa chambre d’hôpital à Pontchaillou. Il y avait été admis mercredi dans un état très grave qualifié de «mort cérébrale». Le jeune Tchétchène, qui habitait le quartier, avait 22 ans. Son frère, âgé de 24 ans, y est toujours soigné, après avoir reçu une balle dans la hanche. Il est déjà connu de la justice pour avoir tué Kylian, un collégien, lors d’une altercation dans la cour du collège voisin en 2012.

Dès mercredi, un homme de 21 ans avait été interpellé par la police non loin du Carrefour City de la rue Ferdinand de Lesseps où les tirs avaient retenti. Il venait de se débarrasser d’une arme de poing. Placé en garde à vue, ce jeune homme déjà connu des services de police a gardé le silence. Un autre agresseur présumé avait réussi à prendre la fuite. Les nombreux témoignages recueillis par les enquêteurs de la police judiciaire, appuyés par les images de vidéoprotection de la supérette « tendent à incriminer la personne interpellée comme étant l’auteur des coups de feu », a fait savoir le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc. « Le placement en détention provisoire du mis en cause sera requis par le parquet », ajoute le magistrat.

Ils étaient venus « protéger » un jeune du quartier

D’après nos informations, les deux frères touchés par les balles étaient venus « protéger » un autre gamin du quartier qui se sentait menacé. La veille, des tirs en rafale avaient été entendus. Un homme de 30 ans s’était présenté à l’Hôpital Sud avec une blessure à la jambe provoquée par des coups de feu. « Tout ça pour un bout de shit », comme le résument des habitants. Mardi, un automobiliste avait aussi vu son véhicule être dégradé au moyen d’une batte de base-ball par trois jeunes l’ayant poursuivi.

Ce probable règlement de compte sur trafic de stupéfiants « ne restera pas impuni », promet le parquet de Rennes, qui ouvrira une information judiciaire pour meurtre en bande organisée, tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et détention d’armes de catégorie B. Les enquêteurs invitent tous les témoins à contacter la Direction territoriale de la police judiciaire au 02 99 79 87 87.

Vendredi matin, des parents d’élèves de l’école Champion de Cicé organiseront une marche. « Nous voulons pouvoir vivre en paix. Nous avons tous peur des représailles », justifie une maman.