Illustration de l'intervention des pompiers ici lors d'un violent orage à Rennes.
Illustration de l'intervention des pompiers ici lors d'un violent orage à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

DELUGE

Rennes : L’état de catastrophe naturelle reconnu après les orages de l’été

Camille Allain

Des trombes d’eau s’étaient abattues sur la capitale bretonne au mois d’août

Des trombes d’eau, des rues aux allures de rivières et des magasins inondés. Le 13 août, Rennes avait été le théâtre d’impressionnantes pluies d’orage. Aussi rapide qu’intense, le phénomène avait amené 30 mm d’eau en vingt minutes. Les quartiers Sud-Gare et Bréquigny avaient été particulièrement touchés.

Le centre commercial Alma avait vu une cinquantaine de ses boutiques évoluer les pieds dans l’eau pendant quelques heures. La galerie avait été partiellement évacuée. La bonne nouvelle pour eux est qu’ils pourront être indemnisés. Jeudi, le ministère de l’Intérieur a déclaré l’épisode comme catastrophe naturelle, ouvrant la voie aux indemnisations des victimes.

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle « peut ouvrir droit au remboursement des dommages sur les biens assurés, si l’assureur reconnaît que le phénomène naturel est à l’origine des dommages », précise la ville de Rennes dans un communiqué.

Les personnes ayant subi des dégâts ont 10 jours à compter de la publication de l’arrêté du 3 décembre pour se manifester auprès de leur compagnie d’assurances.