Rennes : Les bus vont pouvoir rouler sur la bande d’arrêt d’urgence

INFO «20 MINUTES» Dans les tuyaux depuis un moment, le projet se concrétisera fin 2021 sur la RN 137 entre Rennes et Chartres-de-Bretagne

Jérôme Gicquel

— 

Fin 2021, les bus et les cars pourront circuler sur la bande d'arrêt d'urgence sur la RN 137 entre Rennes et Nantes.
Fin 2021, les bus et les cars pourront circuler sur la bande d'arrêt d'urgence sur la RN 137 entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Utiliser les bandes d’arrêts d’urgence pour fluidifier le trafic routier. Voilà déjà plusieurs années que la métropole rennaise réfléchit à cette idée pour tenter de réduire les bouchons sur les grands axes menant à la capitale bretonne aux heures de pointe. Au point mort depuis de longs mois, le dossier refait aujourd’hui surface. Selon nos informations, il va même se concrétiser fin 2021 sur la RN 137 qui relie Rennes à Nantes.

A cette date, les bus du réseau Star circulant sur cet axe pour desservir les communes de Chartres-de-Bretagne, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Orgères, Pont-Péan et Laillé pourront ainsi emprunter la bande d’arrêt d’urgence tout comme les cars BreizhGo. Les covoitureurs ne pourront en revanche pas l’utiliser au démarrage comme cela était initialement prévu.

Un jury citoyen mis en place pour en débattre

Pour ouvrir la voie à la circulation, la métropole rennaise a d’abord dû obtenir le feu vert de l’Etat, propriétaire des routes nationales. Des travaux vont désormais être menés dans les prochains mois afin notamment d’élargir la route à certains endroits pour permettre le passage des bus et des cars. Si le test est concluant, cette solution pourrait être déployée à l’avenir sur les axes les plus chargés dans la métropole rennaise.

En attendant la mise en service, un jury citoyen composé de quarante personnes tirées au sort va être installé d’ici la fin de l’année. Ils débattront notamment de cette proposition et des autres solutions envisagées pour fluidifier le trafic.