Rennes : Les repas végétariens gagnent du terrain à la cantine

ECOLE A la rentrée, une alternative végétarienne sera proposée quotidiennement à environ 800 enfants dans les cantines rennaises

Jérôme Gicquel

— 

Des produits locaux sont servis à la cantine, ici dans l'école Liberté à Rennes.
Des produits locaux sont servis à la cantine, ici dans l'école Liberté à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • A la rentrée, le régime végétarien va gagner en consistance dans les cantines à Rennes.
  • Pour les 800 enfants inscrits au régime sans viande, une alternative végétarienne quotidienne sera proposée.
  • La ville sert déjà un repas végétarien à tous les enfants chaque semaine et envisage d’en instaurer un second pendant le mandat.

Manger bio, local et sans trop de protéines animales. Depuis 2017 et l’adoption d’un plan alimentaire durable par la ville, le contenu des assiettes a bien évolué dans les cantines rennaises. Ce plan prévoyait notamment l’introduction de 20 % de produits bio et de produits durables et la diminution de 50 % du gaspillage alimentaire. Trois ans plus tard, ces objectifs ont été « largement dépassés », selon la maire Nathalie Appéré, avec « 28 % de produits bio, plus de 40 % de produits durables et 55 % de gaspillage alimentaire en moins ».

La viande et le poisson ont également disparu des assiettes un jour par semaine avec un repas végétarien servi à tous les enfants fréquentant la cantine. A la rentrée, ce régime va encore gagner en consistance puisqu’une alternative végétarienne sera désormais proposée quotidiennement dans les restaurants scolaires. « Mais ce ne sera pas à la carte », prévient Ludovic Brossard, l’élu chargé de l’alimentation durable à la ville de Rennes. Seuls les enfants inscrits en début d’année scolaire au régime « sans viande » se verront en effet proposer un repas végétarien quotidien, soit environ 800 enfants.

Un goûter gratuit à la garderie

« Nous serons vigilants à ce que l’apport nutritionnel soit équivalent avec un repas mélangeant légumineuses et céréales », précise Ludovic Brossard. La ville ne compte pas s’en arrêter là et envisage déjà de proposer un deuxième repas végétarien hebdomadaire à tous les enfants d’ici la fin du mandat, comme c’est déjà le cas à Lille notamment.

Dans un souci de « justice sociale », la ville de Rennes proposera aussi cette année un goûter gratuit aux élèves des classes élémentaires qui fréquentent la garderie le soir. Déjà en vigueur pour les enfants en maternelle, cette mesure sera d’abord testée auprès de 2.300 enfants à l’automne avant d’être généralisée à l’ensemble des écoles de la ville début 2021.

Près de 14.500 élèves attendus à la rentrée

Mardi matin pour la rentrée, ce sont près de 14.500 élèves qui sont attendus dans les 83 écoles publiques de la ville de Rennes. La hausse des effectifs observée depuis plusieurs années se confirme donc avec près de 300 élèves de plus que l’an dernier.