Rennes : La musique se fêtera uniquement sur les réseaux sociaux dimanche

FÊTE DE LA MUSIQUE Pour la première fois depuis 1982, aucune scène ne sera installée dans la capitale bretonne

Jérôme Gicquel

— 

Aucune scène ne sera installée cette année à Rennes pour la Fête de la musique.
Aucune scène ne sera installée cette année à Rennes pour la Fête de la musique. — C. Allain / 20 Minutes

Conséquence de la crise sanitaire, la Fête de la musique n’aura pas du tout la même saveur dimanche à Rennes. Pour la première fois depuis 1982, aucune scène ne sera installée dans les rues de la capitale bretonne « afin de limiter les regroupements publics », précise la ville. Les musiciens en herbe ne pourront pas non plus sortir leurs guitares et leurs percussions dans la rue sachant que les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique sont toujours interdits.

Pour égayer tout de même le premier jour de l’été, un vélo char déambulera tout de même dans les rues du centre-ville l’après-midi et diffusera une sélection musicale teintée de soul et de hip-hop.

Des concerts captés dans des parcs et diffusés en ligne

Pour le reste, tout se passera derrière les écrans cette année. De midi à minuit, la ville diffusera ainsi sur ses réseaux sociaux des vidéos d’artistes locaux comme Lisa Camille (pop folk), Barbara Rivage (électro pop), Lowdy Williams (hip-hop) ou Blue Cees (électro).

Trois concerts surprises donnés par les groupes Le Banquet Céleste (musique baroque), Zwitches (folk tribal) et L’Amoureuse (pop urbaine et rap) dans des parcs de la ville seront également captés dans l’après-midi et mis en ligne sur les réseaux sociaux de la ville et de la métropole.

L’événement TEDxRennes fêtera également la musique en ligne vendredi soir avec la diffusion d’extraits de concerts et d’interviews de sept artistes montés sur scène lors d’événements passés, parmi lesquels Emily Loizeau, Joseph d’Anvers ou Antoine Zebra.