Déconfinement à Rennes : Comment va se dérouler la reprise sur le réseau Star

TRANSPORTS A partir du 11 mai, les métros circuleront normalement ainsi que 80 % des bus

Jérôme Gicquel

— 

A Rennes comme ailleurs, le port du masque sera obligatoire dans le métro.
A Rennes comme ailleurs, le port du masque sera obligatoire dans le métro. — DAMIEN MEYER / AFP
  • A partir de lundi, 100 % des métros et 80 % des bus circuleront à Rennes.
  • La métropole mise sur un niveau élevé de service pour mieux faire respecter les règles sanitaires.
  • Une soixante d’agents seront mobilisés chaque jour sur le réseau pour vérifier le respect des consignes.

Accompagner la reprise progressive de l’économie tout en garantissant la sécurité des voyageurs et du personnel. Voilà la difficile équation qui se profile pour les opérateurs des transports publics dans les grandes villes. A Rennes, le réseau Star prévoit d’augmenter considérablement son offre à partir du 11 mai et le début du déconfinement.

L’opérateur Keolis prévoit ainsi pour la reprise de faire circuler « 100 % des métros et 80 % des bus » alors même que la fréquentation sera bien inférieure au niveau habituel, « de l’ordre de 30 % environ », selon Emmanuel Couet. Mais pour le président de Rennes Métropole, ce niveau de service élevé est justement une réponse pour garantir les mesures sanitaires. « Plus il y aura de bus et de métros et plus il sera facile de faire respecter les distances physiques », estime-t-il.

80 % des bus en circulation contre 30 % actuellement

Tournant au ralenti depuis le 17 mars, avec un trafic en baisse de 90 à 95 %, le réseau Star va donc accélérer la cadence à partir de lundi. Automatique, le métro rennais fonctionnera à 100 % de sa fréquence habituelle de 5h30 à 0h30. Quatre parcs-relais rouvriront également, à savoir Henri Fréville, La Poterie, Villejean et les Préales.

C’est sur le réseau de bus que la montée en puissance sera la plus visible avec 80 % de bus en circulation, contre 30 % actuellement. « L’offre sera concentrée sur les lignes structurantes comme les Chronostar ou les lignes de 9 à 14 », précise Laurent Senigout, directeur de Keolis Rennes. L’amplitude horaire restera par contre réduite par rapport à la normale avec des bus qui circuleront de 5h30 à 21h30.

Une signalétique pour rappeler les gestes barrières

Comme annoncé par le Premier ministre, le port du masque sera par ailleurs obligatoire dans les transports en commun de la ville. Et pour bien faire respecter les mesures, et verbaliser le cas échéant, une soixantaine d’agents seront déployés chaque jour sur le réseau. Une signalétique particulière sera également apposée dans les stations ainsi qu’à bord des bus et des métros et des annonces sonores seront relayées pour rappeler les gestes barrières.

Il faudra par exemple respecter la règle d’un siège sur deux ou laisser deux marches minimum de distanciation dans les escalators. Autant de nouvelles consignes que les usagers devront désormais mettre en pratique à partir de lundi. Mais sur ce point, les élus se montrent plutôt confiants. « On fait appel à la responsabilité des gens, souligne Jean-Jacques Bernard, vice-président de la métropole des transports. Mais ils ne vont pas non plus découvrir ces règles sanitaires lundi, elles font désormais partie de leur quotidien depuis deux mois ».

« Garder la confiance des usagers »

Déjà réalisée tous les soirs, la désinfection des bus et des rames sera également renforcée dans la journée, notamment dans les stations de métro. « C’est important que les usagers se sentent en sécurité lorsqu’ils utilisent les transports en commun, assure Emmanuel Couet. Il faut garder leur confiance pour éviter qu’ils ne se replient sur leur voiture individuelle ».