Bretons

Jimmy Pahun : Le skippeur député

POLITIQUE Le député du Morbihan, élu d’une circonscription qui va d’Auray à Belle-Île en passant par Port-Louis, possède un parcours atypique. Ancien skippeur de compétition, puis commentateur sportif pour Canal+, il s’est lancé en politique, enthousiasmé par Emmanuel Macron...

Magazine Bretons - Maiwenn Raynaudon-Kerzerho

— 

Jimmy Pahun, député du Morbihan
Jimmy Pahun, député du Morbihan — Gwénaël Saliou - Bretons

C'est un copain qui m’a appelé Jimmy. Et depuis, c’est resté.” Du haut de ses presque deux mètres, le député se marre. “Mon vrai prénom, c’est Jean-Michel. Mon père le voulait, parce que Locmiquélic, cela veut dire le village de Michel.” À deux pas des quais de ce port qui fait face à Lorient, Jimmy Pahun rap­pelle son ancrage local. Il est un authentique “Minahouët”, comme on surnomme les habi­tants de la commune. “Ici, je suis avant tout le fils de Francis Pahun, qui a été maire pendant dix-huit ans.” La famille Pahun est en effet soli­dement implantée autour de la rade de Lorient. Il y a donc d’abord eu le père, ancien capitaine au long cours, gaulliste et farouche opposant au voisin Le Drian, disparu lors d’un accident en mer. L’aîné des quatre enfants, Jean-François, est réalisateur de documentaires remarqués, en lien avec le monde maritime. Et le deuxième, Jimmy, s’est frotté en premier lieu à l’univers de la voile de compétition, puis de la télévision, avant d’être élu député en 2017.

“Le goût des autres”

Lui-même s’amuse de cet itinéraire, pourtant mal entamé. Mauvais élève – “aujourd’hui, on me qua­lifierait d’enfant hyperactif” –, il quitte l’école sans son bac pour s’embarquer comme marin-pêcheur, à 16 ans. “Dieu merci, j’ai réussi à m’accrocher à une passion, la voile.” Au cours de sa carrière, Jimmy Pahun remporte deux championnats de France de course au large et de nombreux Spis et régates. S’il reconnaît modestement n’avoir “jamais été un grand champion”, il a vécu de la voile pendant plus de vingt ans. “Vivoté”, cor­rige-t-il. “Parce que j’ai toujours bien su m’orga­niser et réunir autour de moi de bonnes équi­pes. Et puis, j’ai découvert que j’étais très bon dans le commentaire sportif. J’étais presque meilleur commentateur que skippeur.” America’s Cup, Jeux Olympiques d’Atlanta… Jimmy Pahun commente les épreuves de voile à la télévision, se démarque, invente un style, raconte à hauteur d’homme et passionne les téléspectateurs pour un sport resté jusque-là plutôt austère.

Mais, assez vite, le goût de la politique – “le goût des autres”, préfère-t-il dire – hérité de son père, le rattrape. En 2001, Jimmy Pahun est élu conseil­ler municipal d’opposition à Port-Louis, où il ha­bite alors. Puis, en 2007, il se positionne comme suppléant de la candidate MoDem aux législa­tives. Au sein du collectif Le Peuple des dunes, il s’engage dans la lutte – victorieuse – contre un projet d’extraction de sable au large de Gâvres et Quiberon.

Et quand surgit dans le paysage politique un certain Emmanuel Macron, Jimmy Pahun s’en­thousiasme. “Je le trouvais assez fantastique de jeunesse, d’audace, avec cette envie de casser les codes, de changer un peu les têtes.” Il n’ob­tient pourtant pas l’investiture d’En Marche. Mais, face au forfait du candidat prévu, il se lance finalement en se revendiquant du prési­dent. Et même s’il ne fait pas partie du groupe LREM à l’Assemblée nationale mais de celui du MoDem et apparentés, il affirme se “sentir bien dans cette majorité”. L’ancien cancre, le compé­titeur et l’homme de médias, qui n’hésite pas à avouer qu’il n’a “pas d’opinion sur tous les su­jets”, semble se passionner pour cette nouvelle carrière. Il s’est en particulier saisi des problé­matiques maritimes. “Ça fait deux ans et demi que je me lève tous les matins en me disant trois choses. D’abord : quel privilège d’être élu ! Ensuite : reste qui tu es. Et enfin : qu’est-ce que tu peux faire aujourd’hui pour apporter ta pe­tite pierre ?” 

“SI ON CONTINUE À CONSTRUIRE, DANS 240 ANS, IL N’Y AURA PLUS UN BRIN D’HERBE EN BRETAGNE !”

Découvrez l'entretien avec Jimmy Pahun dans le magazine Bretons n°163 d'avril 2020

Magazine Bretons n°163 - Avril 2020

Cet article est réalisé par le magazine Bretons et hébergé par 20 Minutes.