Elections municipales à Rennes : Arrivée en tête, Nathalie Appéré va devoir négocier avec les Verts

RESULTATS Revivez avec nous les résultats de l’élection municipale à Rennes et dans la région Bretagne

Jérôme Gicquel et Camille Allain

— 

La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici avec Yannick Nadesan, en février 2020.
La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici avec Yannick Nadesan, en février 2020. — C. Allain / 20 Minutes

L’ESSENTIEL

  • Le premier tour des élections municipales a eu lieu ce dimanche. Comme partout en France, l'abstention a été très importante à Rennes avec un taux de 60%.
  • Elue en 2014, la socialiste Nathalie Appéré est arrivée en tête du premier avec 32,77% des voix, devançant de plus de sept points l'écologiste Matthieu Theurier. 
  • Les tractations vont rapidement commencer entre les deux listes en vue d'une éventuelle fusion pour le second tour. 

 

0h10: Allez, il va être l'heure de boucler ce live. Merci d'avoir suivi avec nous cette soirée électorale si particulière (tous les résultats sont ici) et on se retrouve demain pour de nouvelles aventures politico-sanitaires ( à suivre toutes les infos sur le coronavirus). Kenavo et portez-vous bien, et restez chez vous !

0h02. La réaction de la candidate LREM Carole Gandon à Rennes.

« C’est un score honnête et encourageant pour un premier scrutin local. Le PS a perdu significativement des points par rapport à 2014. Les Rennais avaient envie de renouveau », assure Carole Gandon.

23h45. Matthieu Theurier et Nathalie Appéré se sont textotés.

Ce dimanche, Matthieu Theurier et Nathalie Appéré ont simplement « échangé quelques SMS » pour convenir d’un rendez-vous en équipes lundi et envisager une fusion de leurs listes. Comme en 2014, où les négociations avaient été âpres. "On souhaite un dialogue apaisé", promet-on de part et d'autre. 

23h40. Les Verts sont très contents de leur score à Rennes. 

Avec 25,37 % des suffrages, les Verts gagnent dix points par rapport à leur score de 2014 mais échouent à s’emparer du bastion socialiste. Sans fanfaronner, leur candidat se dit satisfait. « C’est un contexte particulier mais nous sommes très contents. On réalise un score historique », rappelle Matthieu Theurier. 

23h25. Rassurez-vous, nous ne sommes pas partis. Nous avons juste quelques papiers à écrire pour le journal. On revient...

22h45. Le RN prend une veste à Rennes.

Il espérait faire entrer le Rassemblement national au conseil municipal de Rennes. Emeric Salmon n'y arrivera pas. Le candidat du RN n'a recueilli que 4% des suffrages. La capitale bretonne n'a jamais été une terre favorable à l'extrême droite mais en 2014, Gérard de Mellon avait obtenu 8% des voix. 

22h40. A Rennes, Carole Gandon sauve les meubles. 

La candidate de La République en marche Carole Gandon est loin, très loin de Nathalie Appéré. Mais avec 14,50 % des suffrages, elle sauve les meubles et se place devant le candidat de la droite et du centre Charles Compagnon, arrivé quatrième avec 11% des voix. 

22h30. Nathalie Appéré ne s'exprimera pas. 

Arrivée largement en tête au premier tour avec 33% des suffrages, Nathalie Appéré ne s'exprimera pas avant le deuxième tour du scrutin. la maire souhaite se concentrer sur la gestion de crise liée au coronavirus. Dans un communiqué, elle a cependant précisé que son équipe travaillerait à un rapprochement avec la liste de l'écologiste Matthieu Theurier, arrivé deuxième avec 25% des voix. 

 

22h27. Une femme maire de Saint-Jacques-de-la-Lande.

L'ancienne adjointe à l'urbanisme Marie Ducamin a été élue dès le premier tour à Saint-Jacques-de-la-Lande. Elle avait été désignée pour prendre la succession d'Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, qui a mis un terme à sa carrière politique. La liste de gauche récolte 60,19% des suffrages, loin devant Patrick Schoch (31,35% des voix) et Fabrice Lucas (8,44% des voix).

22h10. Les écologistes en tête à Lorient ! Le scrutin était annoncé ouvert après la décision de Norbert Métairie, maire de Lorient depuis 1998, de ne pas se représenter. Dans la bataille, ce sont les écologistes et Damien Girard qui sont arrivés en tête avec 22,99% des suffrages. Derrière, c'est la course aux alliances. Le candidat de droite Fabrice Loher est deuxième à 20,83 % devant l’héritier PS du maire sortant Bruno Blanchard (18,45 %) et enfin le candidat de la République en marche Laurent Tonnerre à 17,80 %. Le futur maire de Lorient n'est pas encore connu !

22h06. Ploemeur garde son jeune maire ! Il fut l'un des premiers à l'annoncer. Elu à 31 ans en 2014, le maire sortant de la commune voisine de Lorient a été réélu dès le premier tour avec plus de 60% des suffrages. 

 

22h00. A Pontivy, une femme sera maire. C’était déjà acté puisque quatre femmes étaient candidates pour siéger au sein de la ville du centre Morbihan. La maire sortante Christine Le Strat a frôlé l’élection dès le premier tour en recueillant 46,28 % des voix. L’élue profite de la division des voix de ces quatre adversaires. Marie-Madeleine Doré Lucas est à 20,86 %, Soizic Perrault à 17,71 % et Gaëlle Le Roch à 15,12 %.

21h49. A Saint-Brieuc, la gauche vire en tête. C’est une petite surprise. Dans la préfecture des Côtes d’Armor, c’est la liste de gauche emmenée par Hervé Guihard qui est en tête. Ancienne première adjointe de Bruno Joncour, élu député en 2017, la maire sortante Marie-Claire Dourion avait laissé la main à son ancien directeur de cabinet. Soutenu par La République en marche, Corentin Poilbout n’arrive qu’en troisième position avec 19,75 % des voix. La liste du rassemblement de la gauche d’Hervé Guihard a réuni 31,80 % des suffrages mais profite des divisions de la droite et du centre. La liste de Richard Rouxel arrive en seconde position avec 21,27 %. L’entre-deux tours s’annonce décisif à Saint-Brieuc.

21h39. Le maire de Bruz renversé ! Soutenu par La République en marche, le maire sortant Auguste Louapre a été battu. A 73 ans, l'élu n'a recueilli que 45,11% des voix. Il termine derrière le candidat Philippe Salmon, nouveau maire divers gauche qui hérite de 54,88% des voix. Après Chantepie, Bruz est la seconde ville de la métropole à basculer à gauche. 

21h30. Une commune au hasard... Direction Pleugueneuc à deux pas du zoo de la Bourbansais, en Ille-et-Vilaine. Seuls candidats, le maire sortant Loïc Régeard et sa liste Ensemble pour réussir sont réélus. L'abstention est de 57% dans le village.

21h15. Brest penche à gauche. Les résultats définitifs sont tombés à Brest. La cité portuaire du Finistère a placé son maire sortant François Cuillandre en tête, et ce, malgré sa mise en examen. Le maire sortant recueille 26,54% des voix, assez loin devant l'ancienne préfète Bernadette Malgorn, candidate de la droite qui obtient 18,87% des voix. On s'oriente vers des négociations d'entre deux-tours puisque l'écologiste Ronan Pichon obtient 15,74% des suffrages. Le candidat de LREM Marc Coatanea est crédité de 12,60% des voix. Brest devrait rester aux mains de la gauche. 

21h08. Grégoire Le Blond battu à Chantepie ! Le maire sortant de la commune de la périphérie de Rennes Grégoire Le Blond a été battu par la liste de gauche emmenée par Gilles Dreuslin, qui obtient 52,62% des voix, soit environ 200 suffrages de plus que la maire UDI sortant. Une commune de plus pour la gauche à Rennes Métropole.

21h06. A Saint-Malo, le député LR Lurton très largement en tête. Il y avait sept candidats en lice pour le premier tour à Saint-Malo pour succéder à Claude Renoult, qui ne se représentait pas. Et le député LR Gilles Lurton a mis tout le monde d’accord en recueillant plus de 47% des voix. La candidate centriste Anne Le Gagne arrive très (très) loin derrière avec un peu plus de 13 % des voix. Autant dire qu’il n’y aura pas de suspense dimanche prochain.

 

21h. Noyal-Châtillon-sur-Seiche change encore de mains. La commune située au sud de Rennes va encore changer de majorité. Spécialiste du changement, la ville a élu la liste de gauche Sébastien Gueret avec 63,37%. Le maire sortant Gilles de Bel Air est sèchement battu.

20h49. 22% de participation à Crac'h dans le foyer du coronavirus... Au centre du «cluster» de contamination du coronavirus. Seule candidate, Marie-Anne Audic, qui prend la suite du maire sortant Jean-Yves Bonnemain, présent sur la liste, est élue. 

20h42. Il y aura une triangulaire à Quimper. A Quimper (Finistère), c’est la socialiste Isabelle Assih qui vire en tête du premier tour des municipales avec 32,06 % des voix. Elle devance le maire sortant Ludovic Jolivet (Agir) qui recueille 30,2% des voix et la députée LREM Annaïg Le Meur, créditée de 13,75 % des voix.

 

20h40. Le maire de Paimpol refuse la défaite. A Paimpol (Côtes-d'Armor), la ville des chants de marin, Jean-Yves de Chaisemartin l'a mauvaise. Battu par la socialiste Fanny Chappé par 21 voix d'écart, le maire sortant refuse la défaite et annonce déjà son intention de déposer un recours. 

 

20h38. A Redon, dans le sud de l'Ille-et-Vilaine, Pascal Duchene est élu avec 54,66% des voix. Le maire sortant est aux manettes depuis 2014. 

20h25. Voici les premières estimations de sortie des urnes à Rennes. La maire sortante est assez largement devant. 

 

20h23. François Cuillandre en tête dans les premiers bureaux à Brest. A la suite du dépouillement des premiers bureaux de vote, le maire socialiste sortant François Cuillandre arrive en tête à Brest avec 26,6 % des suffrages, selon France 3 Bretagne. Il devance la candidate de la droite Bernadette Malgorn (18,7%) et l’écologiste Ronan Pichon (15,9%).

20h20. David Robo réélu dès le premier tour à Vannes ! 

Élu dès le premier tour en 2014, le maire divers droite de Vannes David Robo a réédité l’exploit en obtenant ce dimanche 50,92 % des voix. 

 

20h15. Le RN et la France insoumise seraient loin à Rennes. D'après un sondage Ispos pour France 3, le candidat du Rassemblement national aurait recueilli 4% des voix, bien loin des 10% qu'il espérait. Enora Le Pape, de la France insoumise aurait 7% des suffrages. 

20h12. Appéré serait en tête à Rennes. D'après un sondage mené par Ipsos pour France 3, la maire sortante Nathalie Appéré serait en tête au premier tour avec 32% des voix, les écologistes et Matthieu Theurier auraient 25%. La candidate de LREM Carole Gandon serait à 14% et le candidat de la droite et du centre Charles Compagnon serait à 12%.

20h07. Isabelle Le Callennec succède à Pierre Méhaignerie. L'ancienne députée de la droite et porte-parole des Républicains Isabelle Le Callennec a été élue au premier tour à Vitré. Elle succède à l'ancien ministre Pierre Méhaignerie qui était aux manettes depuis 1977.

20h04. La petite commune d'Acigné, à l'est de Rennes, a réélu Olivier Dehaese avec près de 80% des suffrages. Il est l'un des élus de Rennes Métropole notamment délégué à la politique des déchets. 

20h. Le Bonnet Rouge Christian Troadec réélu ! Le premier résultat sera pour le maire de Carhaix. Christian Troadec, leader des Bonnets rouges, est élu au premier tour avec 51,9% des voix. La ville du Finistère est surtout connue pour son festival des Vieilles Charrues.

19h59. Vous êtes prêts ? Dans quelques instants, vous allez assister à un déferlement de résultats de tous les patelins bretons ! En vrai, non, on vous fera une petite sélection. Sinon, on vous rappelle notre page officielle? Rendez-vous ici.

19h55. On attend, comme vous, les premiers résultats de ces élections. Certains journalistes ont publié quelques résultats, avant de les retirer... On patiente tranquillement jusqu'à 20h.

19h25. Certains maires affichent déjà les résultats sur les réseaux sociaux. A l'image du très connecté maire de Ploemeur, commune de 17.000 habitants proche de Lorient, dans le Morbihan. 

 

19h15. Pour connaître les résultats dans votre commune, on vous a préparé un petit site bien fait :  cliquez ici pour y accéder

19h. C'est terminé ! Il est 19h et tous les bureaux de vote ont fermé en Bretagne. La participation s'annonce en baisse dans la région mais sans être catastrophique. Premiers résultats attendus à partir de 20h.

18h50. Tic, tac, tic, tac... 

 

18h40. Les bureaux de vote ferment dans vingt minutes (qui est aussi le nom d'un excellent journal) à Rennes. Et le taux d'abstention s'annonce critique... 

 

18h33. Pendant ce temps, en Alsace... 

 

18h25. Des nouvelles de Brest...

De l'autre côté de la Bretagne, on vote aussi. A Brest, le maire sortant François Cuillandre est candidat à sa succession. Et ce, malgré sa mise en examen. On vous avait résumé ça ici avec l'avis d'un expert

18h15. Tout le monde n'est pas content des mesures prises face à l'épidémie. Voici le témoignage de Blandine, une lectrice qui a voté à Rennes cet après-midi à Rennes. «Aucun gel à disposition, pas de ligne, pas de gants pour les personnes aux bureaux, les rideaux toujours présents... On nous demande si on a des stylos. Ce bureau serait il non concerné par le virus?».

18h10. Avant l'arrivée du coronavirus, on avait un peu parlé des enjeux de cette campagne électorale. Le sujet du vélo était au coeur des débats. Au vu des engagements des candidats, la bicyclette sera à coup sûr l'une des grandes gagnantes de cette élection. 

 

18h00. On a lu pas mal de témoignages de votants qui saluaient la bonne organisation du scrutin malgré l'épidémie de coronavirus. Un petit coup de gel sur les mains, un crayon dans la poche et de la distance... Moins risqué que d'aller à la boulangerie.

 

17h53. Si jamais vous ne l'avez pas encore lu, on va vous conseiller cet excellent article (en toute objectivité) présentant les forces en présence à Rennes. Le PS est assis dans le fauteuil de maire depuis 1977 ici. On saura dans quelques heures si cela peut changer...

 

17h50. A Rennes, où neuf listes sont présentes, le taux de participation à 17 h est de 34,66%. En 2014, à la même heure, le taux de participation était de 44, 95 %. Dernier relevé attendu à 18h.

17h45. Bonjour la France confinée ! On n'a pas encore de tendance à vous livrer, et de toute façon, on n'a pas le droit. Mais on peut vous dire que l'abstention sera très importante pour ce premier tour des municipales. 

 

Bienvenue dans notre live des municipales à Rennes et en Bretagne !

La capitale bretonne va-t-elle rester aux mains du Parti socialiste ? Elue en 2014, la maire Nathalie Appéré est candidate à sa propre succession. Dans une ville traditionnellement ancrée à gauche, huit autres listes espèrent lui ravir le fauteuil de maire.

On surveillera notamment le score des écologistes. Emmenés par Matthieu Theurier, ils rêvent de terminer en tête au soir du premier tour pour être en position de force dans les probables négociations d’entre deux tours. Derrière, le candidat de la droite et du centre Charles Compagnon et la tête de liste de La République en marche Carole Gandon veulent jouer les trouble-fêtes.

On suivra également le score de la liste de la France insoumise d’Enora Le Pape, qui affiche aussi des ambitions. Le Rassemblement national d’Emeric Salmon espère, lui, faire plus de 10 % pour entrer au conseil municipal. Premières estimations attendues aux alentours de 20 h 30.

 

Retrouvez tous les résultats sur notre page dédiée.