Rennes : La mère de l’homme décédé après une chute dans le métro porte plainte

ACCIDENT Le jeune homme de 20 ans a fait une chute mortelle de douze mètres dans la station Sainte-Anne, fin novembre

C.A.

— 

Illustration d'une station de métro de la ligne A, à Rennes.
Illustration d'une station de métro de la ligne A, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Près de deux mois après la mort de son fils, elle a décidé de porter plainte. Jeudi, la mère du jeune homme qui avait mortellement chuté dans la station de métro Sainte-Anne, à Rennes, a porté plainte contre X, révèle Le Mensuel de Rennes. Par son geste, la mère de la victime âgée de 20 ans souhaite mettre un terme à ces chutes accidentelles dans les stations de métro de la capitale bretonne. Depuis la mise en service de la ligne A en 2002, une dizaine d’accidents graves sont à déplorer.

Le 29 novembre, Raphaël est tombé d’une hauteur de 12 mètres. Alors qu’il se rendait place Sainte-Anne pour aller faire la fête avec des copains, le jeune homme s’est assis sur la main courante de l’escalier mécanique de la station de métro. Pour une raison inexpliquée, il a basculé en arrière et a lourdement chuté sur le quai. Transporté dans un état très grave, le jeune homme était décédé quelques heures plus tard à l’hôpital.

Une étude complète des stations

A la suite de cet accident, la société Keolis, qui gère le service de transport en commun de l’agglomération rennaise (Star), avait indiqué qu’une étude complète des stations de métro serait menée par ses services. Les sites de Sainte-Anne et Charles-de-Gaulle semblent identifiés comme les plus accidentogènes, notamment en raison de la hauteur importante des escaliers et de « puits ».