Bretagne : Elle veut moderniser l’image de la région avec ses objets-souvenirs

IDÉE CADEAU La société rennaise Far Bay Editions revisite l’imagerie bretonne avec des affiches et des cartes au design soigné

Jérôme Gicquel

— 

Valérie-Anne Laudet a lancé la marque Far Bay en 2016 à Rennes.
Valérie-Anne Laudet a lancé la marque Far Bay en 2016 à Rennes. — Far Bay Editions
  • Valérie-Anne Laudet a fondé la marque Far Bay Editions en 2016 à Rennes.
  • Avec ses affiches et cartes design, elle veut montrer une autre image de la Bretagne que celle véhiculée dans les boutiques pour touristes.

Les cadeaux et souvenirs made in Bretagne ne manquent pas dans les boutiques pour les touristes de passage dans la région. Mais avouons-le, ils ne sont pas toujours du meilleur goût. Dans cette litanie d’objets sentant bon le beurre salé, on retrouve pêle-mêle des jeux de mots un peu lourdauds comme « Chaud comme la Breizh » ou « Est-ce que tu Breizh ? », des clichés sur la météo ou le penchant des locaux pour la boisson ainsi que le fameux drapeau Gwenn ha Du décliné à toutes les sauces.

Autant de souvenirs « qui nous font un peu passer pour des ploucs », selon Valérie-Anne Laudet. Directrice d’une agence de stratégie et de communication basée à Rennes, cette Dinannaise s’est donc donnée pour mission de « changer et moderniser l’image de la Bretagne » en créant la marque Far Bay courant 2016.

Les lieux emblématiques des villes mis en valeur

Depuis cette date, la société d’édition propose des cartes postales, des affiches, des magnets ou des tote bags mettant en valeur les principales villes bretonnes comme Rennes, Brest, Vannes ou Saint-Malo. « Je ne voulais pas travailler sur la Bretagne au sens large mais plutôt sur les villes qui ont chacune une identité et des lieux emblématiques auxquels les locaux sont attachés », indique-t-elle. Soit le Parlement ou la place du Champ-Jacquet pour les Rennais et les Rennaises, la villa des Roches Brunes pour les habitants de Dinard ou la tour Tanguy et le pont de Recouvrance pour nos amis brestois.

Pour sa collection, Valérie-Anne Laudet a souhaité « un design épuré, coloré et contemporain » pour montrer une image « plus juste » de la Bretagne. « Une région moderne, innovante et audacieuse », souligne la fondatrice de Far Bay. Ces dernières semaines, la collection s’est encore enrichie avec la sortie de cartes de vœux et de calendriers, distribués comme les autres objets dans une trentaine de points de vente.

Le succès étant au rendez-vous, Valérie-Anne Laudet veut désormais élargir son panel de villes bretonnes à mettre en valeur. « Ces beaux objets sont aussi un moyen de gagner en attractivité », assure-t-elle.