Rennes: De la bière sera de nouveau brassée dans l’ancienne brasserie Kronenbourg

URBANISME Un projet de restaurant et de micro-brasserie prendra place dans l’ancienne halle d’embouteillage

Camille Allain

— 

Vue d'architecte du projet de rénovation de l'ancienne brasserie Kronenbourg, dans le quartier Saint-Hélier, à Rennes. Lancer le diaporama
Vue d'architecte du projet de rénovation de l'ancienne brasserie Kronenbourg, dans le quartier Saint-Hélier, à Rennes. — Guinée Potin Architectes
  • A l’abandon depuis la fermeture de la brasserie en 2003, l’ancienne halle d’embouteillage de Saint-Hélier va être réaménagée.
  • Un restaurant et une microbrasserie emménageront dans un bâtiment voisin.
  • Le projet global est chiffré à 3,5 millions d’euros et devrait être achevé à l’automne 2021.

Voilà plus de quinze ans que l’ancienne brasserie n’avait pas vu une goutte de bière. A Rennes, l’ancienne halle d’embouteillage de la brasserie Graff, exploitée jusqu’en 2003 par Kronenbourg, va pourtant revoir le houblon et le malt se mélanger.

Propriété de la société publique locale Citédia, le bâtiment industriel a longtemps été laissé à l’abandon, avant d’être entièrement repeint et sécurisé en 2017. Cette année-là, un concert s’était même déroulé sous la halle. Depuis ? Plus rien, ou presque. Samedi, les responsables de Citedia ont annoncé aux habitants du quartier que le projet de réaménagement était enfin prêt.

Vue d'architecte du projet de rénovation de l'ancienne brasserie Kronenbourg, dans le quartier Saint-Hélier, à Rennes.
Vue d'architecte du projet de rénovation de l'ancienne brasserie Kronenbourg, dans le quartier Saint-Hélier, à Rennes. - Guinée Potin Architectes

A côté de la halle, qui continuera d’accueillir des événements culturels, un bâtiment d’environ 600 m² sera construit. Dans deux ans, il accueillera des bureaux mais aussi un restaurant. C’est là que sera brassée la future bière de Saint-Hélier. « On voulait redonner vie au lieu », justifie Léopoldine Orhan.

La propriétaire du Haricot Rouge et de l’Antic Café a remporté l’appel d’offres et exploitera le restaurant dès l’automne 2021. « Nous proposerons une cuisine axée autour de la Bretagne. La microbrasserie aussi sera d’inspiration locale, peut-être en intégrant du sarrasin, cela reste à affiner ». La bière brassée sur place ne sortira pas des murs et sera uniquement servie aux clients de l’établissement, qui pourront aussi profiter d’une belle terrasse extérieure. Un marché local pourrait également s’installer sur la place.

Un projet à 3,5 millions d’euros

Porté par Citédia, le projet global de réaménagement de l’ancienne brasserie est estimé à 3,5 millions d’euros. « C’est un sacré projet car cela deviendra un lieu de partage, de culture, un endroit où l’on pourra venir manger, s’amuser, ou juste boire un verre en afterwork », poursuit Léopoldine Orhan, qui prend en exemple les projets récents de l’Hôtel Dieu et des Ateliers du Vent.