Rennes : Reverra-t-on les P’tits Bateaux de François sur la Vilaine ?

TOURISME Les bateaux électriques qui proposent des balades sur la rivière, ont rencontré un vif succès

Camille Allain

— 

François Templé (à droite) accueille le public à la base nautique située quai Saint-Cyr.
François Templé (à droite) accueille le public à la base nautique située quai Saint-Cyr. — M. Pavard / 20 Minutes

Depuis le mois de juin, ils n’ont cessé de naviguer sur la Vilaine. Les P’tits Bateaux, société lancée par François Templé, « ont fait voyager 10.000 marins d’eau douce » en cinq mois, se félicite son fondateur. Porté en partenariat avec Destination Rennes, le projet a clairement trouvé son public. « J’ai accueilli beaucoup de Rennais qui voulaient voir leur ville autrement. Mais on a aussi attiré des touristes et beaucoup de séminaires d’entreprises », précise François Templé, qui a vu la fréquentation grimper au-delà de ses objectifs.

Avant de clôturer sa saison ce dimanche, le patron des P’tits Bateaux organise tout le week-end «Le P'tit bateau fantôme», des visites frissonnantes inspirées d’Halloween et réalisées en partenariat avec les Tombées de la nuit.

Après ce week-end festif, les huit bateaux électriques seront rangés pour l’hiver pour un repos mérité. Les reverra-t-on l’an prochain ? « Je le souhaite, évidemment, mais ça ne dépend pas que de moi », glisse François Templé.

Un appel d’offres obligatoire

S’il a bénéficié d’un agrément provisoire pour tester son activité, l’entrepreneur devra maintenant répondre à l’appel d’offres de la région et de la métropole pour espérer poursuivre son activité. Un passage obligatoire lorsqu’il s’agit d’une commande publique. « Je sais que d’autres candidats se positionneront ». La société Marins d’eau douce, déjà implantée à Paris, Lille et Strasbourg, aurait notamment fait part de son intérêt pour le projet rennais. Verdict attendu avant le printemps.