Rennes: A Pontchaillou, la deuxième gare de la ville enfin rénovée et sécurisée

TRANSPORTS Un chantier évalué à six millions d’euros a été mené pour rénover la halte ferroviaire à côté du CHU

Camille Allain

— 

La nouvelle halte gare de Pontchaillou dans sa version rénovée. Ici en octobre 2019. Lancer le diaporama
La nouvelle halte gare de Pontchaillou dans sa version rénovée. Ici en octobre 2019. — C. Allain / 20 Minutes
  • La halte gare de Pontchaillou a été rénovée pendant trois ans pour être sécurisée.
  • La deuxième gare de Rennes voit chaque jour passer 60 trains et près de 500 voyageurs y descendent.
  • Six millions d’euros ont été dépensés pour rénover toute la halte.

« C’était un matin de février en 2007, il faisait un temps abominable. J’ai discuté avec un homme de 83 ans qui descendait du train pour aller rendre visite à sa femme hospitalisée. J’ai regardé les lieux et j’ai réalisé que c’était vraiment triste, voire agressif. Je me suis dit qu’il fallait qu’on améliore l’accueil ». A écouter Gérard Lahellec, les voyageurs empruntant le train à la halte gare de Pontchaillou lui doivent beaucoup dans la rénovation des lieux. Douze ans après sa rencontre avec ce voyageur âgé, le conseiller régional délégué aux transports a présenté la nouvelle halte TER fraîchement livrée à Rennes.

Après trois ans de travaux et trois millions d’euros dépensés, les voyageurs bénéficient désormais d’un abri pour se protéger de la pluie, d’un local vélo sécurisé et abrité, d’une passerelle rénovée facilitant les accès et d’une signalétique claire.

Trop courte pour les nouveaux trains…

Le chantier a également permis de doubler la longueur des quais afin d’accueillir les Regio2N, les nouveaux TER achetés par la région Bretagne. Auparavant, les voyageurs devaient bien choisir leur wagon, car les portes ne pouvaient pas s’ouvrir sur toute la longueur. « On favorise l’intermodalité en facilitant l’accès au métro, aux cars et aux bus. C’est plus lisible, plus sécurisé », résume Julien Guennoc, directeur adjoint de TER Breizhgo.

Depuis la fin des travaux, la deuxième gare de Rennes est devenue un peu plus accueillante, du moins autant qu’une halte gare puisse l’être. « C’est plus moderne, plus facile d’accès. C’est beaucoup mieux qu’avant », témoigne Gwendal, venu accompagner son père sur le quai.

La nouvelle halte gare de Pontchaillou dans sa version rénovée. Ici en octobre 2019.
La nouvelle halte gare de Pontchaillou dans sa version rénovée. Ici en octobre 2019. - C. Allain / 20 Minutes

La halte gare dessert notamment le CHU Pontchaillou, le plus grand hôpital de Bretagne. Elle voit passer quotidiennement 60 trains venant du nord de Rennes. Chaque jour, 480 voyageurs y descendent, soit environ 300.000 par an. Un chiffre en progression, porté par le succès des trains régionaux où il est parfois difficile de trouver une place assise. Depuis 2011, la région a acheté 26 TER de type Regio2N (à étage) pour un montant total de plus de 250 millions d’euros.

A Pontchaillou, la ville de Rennes en a profité pour créer une nouvelle rue desservant la halte ferroviaire, facilitant là aussi le dépose-minute. La municipalité a dépensé trois millions pour accompagner ce projet de rénovation, soit un total de six millions pour l’ensemble du chantier. Le prix à payer pour offrir la dignité.