Bretons

Ceux qui ont renoncé à la Bretagne

LIVRES “Sans la servilité des élites locales, la Bretagne serait déjà réunifiée, notre langue bretonne serait déjà sauvée depuis longtemps. Les forces d’émancipation démocratiques donneraient à notre vieux pays une nouvelle jeunesse, un nouveau statut et un dynamisme sans égal.” ...

Didier Le Corre - Bretons

— 

Yvon Ollivier
Yvon Ollivier — Emmanuel Pain - Bretons

Le ton est donné. Yvon Ollivier met le doigt là où ça fait mal. Il accuse la majorité de nos responsables politiques d’avoir toujours joué un double jeu en fonction de leurs propres intérêts : celui de la Bretagne quand il fallait se draper du Gwenn-ha-Du ou celui de leur carrière personnelle, enterrant ainsi leurs fausses convictions. Il les accuse “d’avoir fait semblant”, “d’avoir renoncé à la Bretagne”. Ce petit livre mordant, mais écrit sur un ton très posé, est l’un des plus intéressants de ces dernières années. Yvon Ollivier exhorte les Bretons à se prendre en main : “Aucun peuple n’est condamné au suicide orchestré par ses représentants élus, même pas le nôtre”, écrit-il.

Lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne, Yvon Ollivier

Lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne,

Yvon Ollivier, Le Temps Editeur, 126 p.; 9,50 €

Brève parue dans le magazine Bretons n°158 de novembre 2019

magazine Bretons n°158 - Novembre 2019

Cet article est réalisé par le magazine Bretons et hébergé par 20 Minutes.