Municipales 2020 à Rennes : EELV présente un duo pour mener sa liste autonome

COUPLE Matthieu Theurier et Priscilla Zamord seront respectivement premier et seconde de liste lors du scrutin de mars prochain

20 Minutes avec AFP

— 

EELV sera en autonome à Rennes et espère conquérir la ville. (illustration)
EELV sera en autonome à Rennes et espère conquérir la ville. (illustration) — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le conseiller municipal EELV Matthieu Theurier et Priscilla Zamord ont été désignés têtes de liste pour conduire la liste écologiste EELV aux municipales à Rennes, a-t-on appris ce samedi auprès d’un des intéressés. Numéro un et deux de la liste écologiste, ils ont été investis vendredi par les militants d’Europe Ecologie les Verts (EELV) et adhérents de l’association rennaise Confluences.

Leur liste, soutenue par EELV, l’Union démocratique bretonne (UDB, gauche autonomiste bretonne), Nouvelle Donne et Confluences, comprendra « 50 % de personnes issues de mouvements politique et 50 % de gens qui seront sur un premier engagement », a indiqué Matthieu Theurier. La liste des 61 noms, comprenant des candidats de l’UDB et de Nouvelle Donne sera être dévoilée en janvier.

Alliances à géométrie variable

Matthieu Theurier, 35 ans, est adjoint au maire de Rennes en charge de l’économie sociale et solidaire et coprésident du groupe écologiste au conseil municipal. Consultant pour entreprises en écologie sociale et solidaire, il a déjà mené une liste écologiste comprenant des mouvements de gauche et des citoyens en 2014. Originaire de Rennes, Priscilla Zamord, 37 ans, est designeuse en économie sociale et solidaire.

S’il arrivait en tête du premier tour, Matthieu Theurier estime que les écologistes seraient « les seuls à faire converger les sociaux-démocrates jusqu’aux insoumis ». S’ils arrivaient derrière, ils pourraient rejoindre la liste de la majorité, ou aussi fusionner avec celle de la maire sortante Nathalie Appéré (PS). De son côté, LREM a investi à Rennes l’ex-PS Carole Gandon et LFI a annoncé son intention de présenter une liste séparée, tandis que le Rassemblement national a investi le conseiller régional Emeric Salmon.