Rennes : Les étudiants boursiers peuvent enfin profiter de réductions sur les transports et la culture

VIE ETUDIANTE Le dispositif « Sortir » a été ouvert aux étudiants boursiers des échelons de 2 à 7

Camille Allain

— 

Illustration d'un concert, ici à Rennes.
Illustration d'un concert, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes
  • Rennes Métropole vient d’ouvrir son dispositif « Sortir » aux étudiants boursiers.
  • Cette carte offre d’importantes réductions sur les transports en commun et les événements culturels ou sportifs.
  • La métropole estime que 10.000 étudiants peuvent y prétendre.

Enfin ! Alors que Rennes accueille 70.000 étudiants en cette période de rentrée, la métropole vient d’ouvrir son dispositif  « Sortir » aux étudiants boursiers. Cette carte créée il y a dix ans permet d’obtenir d’importantes réductions sur les activités culturelles et sportives mais aussi des rabais sur les abonnements aux transports en commun (en vigueur depuis 2017). Dix mille étudiants peuvent y prétendre.

« J’ai été alerté par les associations étudiantes il y a deux ans. J’étais moi-même surpris qu’ils soient exclus du dispositif », admet Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole. L’ouverture de la carte « Sortir » aux boursiers (échelons 2 à 7) coûtera 400.000 euros par an à la collectivité. Le prix à payer pour rétablir un peu d’équité entre les étudiants. « Les loisirs, le sport, la culture sont un enjeu de justice sociale, une source d’épanouissement », estime Philippe Caffin, président du 4Bis, entité chargée de remettre les précieuses cartes.

Dans ses locaux de l’esplanade de Gaulle, la structure d’accueil des jeunes voit chaque jour des dizaines d’étudiants débarquer pour profiter de cette nouvelle offre. « Les sorties, c’est en fonction de ce qu’il me reste à la fin du mois », témoigne Cédric, étudiant en master d’histoire. Le jeune homme profite pour la première fois du dispositif et il en est ravi. « J’ai une réduction de 85 % sur ma carte de transport. C’est un sacré poids en moins. Et puis je vais pouvoir aller à la piscine, à des concerts. Je vais pouvoir me faire plaisir ».

Avant l’élargissement aux étudiants, le dispositif « Sortir » comptait 27.000 bénéficiaires.