Des transats ont été installés pour lézarder au soleil sur les berges de la Vilaine.
Des transats ont été installés pour lézarder au soleil sur les berges de la Vilaine. — J. Gicquel / 20 Minutes

DÉTENTE

VIDEO. Rennes: Des plages urbaines (mais sans le sable) ouvrent sur les bords de la Vilaine

Un parc paysager au bord de l’eau vient d’être aménagé dans le quartier de Baud-Chardonnet

  • Un parc paysager de 4 hectares, les plages de Baud, vient d’être aménagé sur les bords de la Vilaine.
  • Le lieu accueillera des concerts et des événements culturels et proposera aussi des activités sportives et des loisirs pour les enfants.
  • Une paillote ouvrira également ses portes courant août.

Cela ne vaut pas bien sûr la plage du Sillon à Saint-Malo ou la Salinette à Saint-Briac. Mais à partir de mercredi, les Rennais pourront toutefois profiter des joies de la plage à la maison. Pour la farniente au bord de la Vilaine, direction donc la plaine de Baud où un vaste parc paysager de 4 hectares vient d’être aménagé, « un Central Park à la rennaise », dixit la maire Nathalie Appéré.

A défaut de sable, c’est sur des pelouses et des transats que les habitants pourront buller au soleil ou se promener dans un parc équivalent à la moitié du Thabor. Trois grandes prairies composent cet ensemble. L’une servira à accueillir des événements culturels, des festivals ou des tournois de palets ou de mölkky.

Au centre, on retrouvera deux aires de jeux pour les enfants ainsi que du mobilier de fitness, des aires de pique-nique et de barbecue ainsi que des brumisateurs. Tout à l’ouest, une zone humide et inaccessible au public servira de havre de paix pour la faune peuplant les berges de la Vilaine.

Une paillote ouverte d’avril à octobre

Très attendue, une paillote, baptisée le Baudbar, ouvrira également ses portes courant août. « L’emplacement se fera sur deux sites en alternance jusqu’à la mi-octobre avec une reprise de la saison en avril », précise Pierre-Yves Robic, l’un des porteurs du projet.

Lancée dans une grande opération de reconquête des berges de la Vilaine, la ville a investi au total six millions d’euros pour l’aménagement de ce parc, signé par la paysagiste Jacqueline Osty. Les travaux se poursuivront encore jusqu’au printemps 2020. A cette date, les plages de Baud seront alors raccordées à la rive droite de la Vilaine par une passerelle qui sera construite à l’intersection de la promenade des Bonnets Rouges et des terrasses du Vertugadin.