Rennes : L’aéroport enfin desservi par une ligne de bus régulière

TRANSPORTS La ligne C6 dépose depuis ce mardi les voyageurs devant l’aérogare

Jérôme Gicquel

— 

Le bus dépose désormais les voyageurs au pied de l'aéroport de Rennes.
Le bus dépose désormais les voyageurs au pied de l'aéroport de Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • La ligne 6 du réseau Star prolonge depuis ce mardi son tracé jusqu’à l’aéroport de Rennes.
  • L’objectif pour la métropole est d’accompagner le développement de l’équipement qui vise les deux millions de passagers à l’horizon 2035.
  • Après le bus, l’aéroport de Rennes aura le droit à de nouveaux parkings et à une nouvelle piste.

Se rendre en bus à l’aéroport de Rennes n’était jusqu’à présent pas une mince affaire pour les voyageurs. Seulement une ligne le desservait, la 57, avec une fréquence de passage des bus assez aléatoire (entre 20 et 30 minutes). Il fallait en plus se coltiner un trajet de 300 mètres environ avec ses bagages pour rejoindre l’aérogare. Toute cette aventure a pris fin ce mardi avec le prolongement de la ligne 6 jusqu’à l’aéroport. « En augmentant la fréquence et l’amplitude horaire, on souhaite ainsi accompagner le développement de l’équipement », assure Emmanuel Couet, président de la métropole.

L’association pour le développement de l’aéroport de Rennes-Bretagne (Adarb) s’est bien sûr réjouie de cette nouvelle, regrettant toutefois « la longueur du processus » avec « au moins quatre ans pour aboutir à ce résultat ». « Le nombre limité de passagers empruntant la ligne ne le justifiait pas. Mais nous faisons ce pari pour provoquer un changement d’usage chez les voyageurs », répond Emmanuel Couet.

L’Adarb déplore aussi que la ligne en question ne s’arrête pas à la gare de Rennes, de manière à la raccorder directement à l’aéroport. « Avec le métro à République, le métro n’est plus très loin », indique-t-on chez Keolis, l’opérateur en charge du réseau Star.

Le trafic aérien totalement interrompu pendant un mois en mars

L’arrivée de cette ligne de bus marque en tout le coup d’envoi du grand projet de réaménagement de l’aéroport de Rennes-Saint-Jacques, qui vise le cap des deux millions de passagers à l’horizon 2035, contre 857.000 l’an dernier.

A cette date, d’autres solutions de transport permettront sûrement de rejoindre l’aéroport. « On doit réfléchir à moyen terme à des navettes dédiées », précise Emmanuel Couet, fermant toujours la porte à un prolongement de la future ligne b du métro jusqu’à l’aéroport. « Jamais un aéroport à lui seul ne justifierait d’y amener un métro », assure le président de Rennes Métropole, qui a tout de même lancé il y a quelques mois « une étude d’opportunité sur le prolongement de la ligne b du métro ».

Après avoir obtenu son arrêt de bus, l’aéroport de Rennes s’attelle aussi à construire de nouveaux parkings. Début juillet, 200 nouvelles places de parking seront ainsi livrées avant la création de 250 places supplémentaires cet hiver. Après cela, il sera ensuite temps de démarrer les travaux de réfection de la piste qui ne sera pas allongée mais remise aux normes. Cela entraînera l’interruption totale du trafic à l’aéroport de Rennes au mois de mars 2020.