Rennes: Avec ses portraits colorés, Émilie nous en met plein la vue

PEINTURE L’artiste expose actuellement ses toiles au restaurant Le coup de pinceau à Rennes

Jérôme Gicquel

— 

Emilie Grison expose actuellement ses toiles au restaurant Le coup de pinceau à Rennes.
Emilie Grison expose actuellement ses toiles au restaurant Le coup de pinceau à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Spécialisée dans les portraits colorés, Emilie Grison expose actuellement ses toiles à Rennes.
  • Autodidacte, l’artiste s’est pris de passion pour la peinture sur le tard.
  • Elle a notamment croqué les portraits de Kylian Mbappé, Yoann Gourcuff et Pascal Obispo.

« On dit souvent que mes peintures sont à mon image, pétillantes et colorées. » A 36 ans, Emilie Grison croque la vie à pleines dents. Tout comme les modèles qui défilent dans son atelier à Rennes. Celle qui se définit comme « portraitiste et coloriste » plutôt que peintre a démarré son travail d’artiste il y a six ans, sans aucune prétention. « A l’époque, ma culture artistique était proche de zéro », sourit-elle.

Sur un coup de tête, elle a pris les pinceaux et commencé à peindre. « C’était une manière de m’exprimer, je peignais et je ne pensais à rien. Et puis c’est vite devenu vital », indique la jeune femme, qui exerce comme enseignante auprès d’élèves en difficulté. Autodidacte, elle s’est vite orientée vers le portrait, question de sensibilité. « Le reste ne m’intéresse pas, pour l’instant en tout cas », assure-t-elle.

Mbappé, Obispo et Gourcuff ont été croqués

Dans ses peintures, Emilie explore à fond la palette des couleurs à l’instar d’artistes comme Françoise Nielly ou Raphael Laventure dont elle admire le travail. « Il me faut ma dose de vitamines », assure-t-elle. Plus à l’aise avec les femmes, Emilie s’est récemment lancé le pari de peindre la gent masculine. Pour le Téléthon l’an dernier, elle a ainsi réalisé le portrait du chanteur Pascal Obispo et de Kylian Mbappé avant de les vendre pour la bonne cause.

La jeune femme semble d’ailleurs avoir un petit penchant pour les footballeurs puisque Yoann Gourcuff et tout récemment le défenseur Ramy Bensebaini ont également eu le droit à leur toile. « Je leur en ai fait cadeau car je suis fan du Stade Rennais ».

Jaloux de son partenaire, le milieu James Léa Siliki l’aurait également approchée sur les réseaux sociaux pour lui demander un portrait. En attendant de mettre en couleur le visage d’autres joueurs, l’artiste expose ses peintures dans différents endroits de la ville. Certaines d’entre elles sont notamment visibles depuis mardi au restaurant Le Coup de pinceau, situé près de la gare.