Rennes 2: Des protections périodiques gratuites pour les étudiantes

UNIVERSITÉ Les lauréats de la deuxième édition du budget participatif ont été dévoilés ce mardi

M.Pa

— 

Tampons et serviettes hygiéniques seront bientôt disponibles en libre accès sur le campus de Rennes 2
Tampons et serviettes hygiéniques seront bientôt disponibles en libre accès sur le campus de Rennes 2 — L.VENANCE / AFP

Les étudiantes pourront bientôt trouver des tampons ou serviettes hygiéniques en libre accès sur le campus de Villejean. Largement plébiscitée avec 4.397 voix, l’installation de distributeurs gratuits de protections périodiques arrive en tête de la deuxième édition du budget participatif de l’université Rennes 2, dont les lauréats ont été dévoilés ce mardi. Un coup de pouce bienvenu pour les étudiantes précaires - et les autres -, salué comme il se doit lors de l’annonce des résultats.

Plus de 8.600 étudiants ont pris part au vote, entre le 19 et le 31 mars. Une participation en hausse par rapport aux 8.052 votants de l’an passé. Au total, dix projets ont été retenus sur les 26 présélectionnés. Ils se partageront l’enveloppe globale de 34.000 euros issue du fonds FSDIE, dédié au financement des initiatives étudiantes.

Arbres fruitiers et escalier arc-en-ciel

Parmi les lauréats, on retrouve tous types de projets, des plus pratiques aux plus symboliques. Citons notamment l’installation de prises électriques dans les amphithéâtres, la plantation d’arbres fruitiers, la mise à disposition de cendriers interactifs ou encore la peinture d’un escalier aux couleurs de l’arc-en-ciel, destinée à « "visibiliser" les droits LGBTQI + » selon son promoteur.

En lançant cette consultation l’année dernière, les élus étudiants ont permis à Rennes 2 de devenir la deuxième université française, après celle de Tours, à se doter d’un budget participatif. Depuis cette première édition – qui avait notamment couronné la salle de sieste de la BU ou la création d’un bar associatif -, d’autres universités ont emboîté le pas des campus tourangeaux et rennais.