«Gilets jaunes» à Rennes: Onze manifestants interpellés et sept verbalisés, dont Maxime Nicolle alias Fly Rider

MANIFESTATION L’acte 20 de la mobilisation a rassemblé entre 700 et 800 personnes, samedi, à Rennes

M.P.

— 

Maxime Nicolle, Fly Rider, lors de la manifestation du 19 janvier 2019.
Maxime Nicolle, Fly Rider, lors de la manifestation du 19 janvier 2019. — Pascal PAVANI / AFP

Plusieurs centaines de personnes – de 700 à 800 selon les estimations officielles - ont participé à la manifestation pour l’acte 20 des « Gilets jaunes », samedi, dans les rues de Rennes. Un cortège qui s’est élancé dans le calme de l’esplanade Charles de Gaulle, en début d’après-midi, avant que quelques heurts n’émaillent la fin du défilé.

Après un face à face tendu entre manifestants et policiers, ces derniers ont subitement chargé la foule vers 16h, avenue Janvier, après les sommations d’usage. Des dégradations auraient ensuite été commises lors du repli des manifestants dans le quartier Saint-Hélier, avec quelques poubelles incendiées et vitrines brisées.

Au total, onze personnes ont été interpellées, selon Ouest-France, et six verbalisées pour participation à une manifestation interdites. Parmi ces dernières figurait l’une des figures médiatiques des « Gilets jaunes », le Breton Maxime Nicolle alias Fly Rider, qui a reçu comme les autres une amende de 135 euros. Une information confirmée par son avocat Juan Branco sur son compte Twitter.