Images du campus Villejean de l'université Rennes 2, le 17 mai 2018.
Images du campus Villejean de l'université Rennes 2, le 17 mai 2018. — © C. Allain / 20 Minutes

BUDGET PARTICIPATIF

Rennes: Après la salle de sieste, les étudiants veulent une balançoire ou un escalier arc-en-ciel

Vingt-six projets sont soumis au vote à Rennes 2

  • La deuxième saison du budget participatif de l’université Rennes 2 est lancée.
  • Les étudiants vont devoir départager 26 projets en lice.
  • On retrouve des projets ludiques comme l’installation d’une balançoire ou d’un terrain de pétanque mais aussi des projets plus solidaires comme la mise à disposition gratuite de protections périodiques.

Plus belle la vie à l’université. Pour améliorer la vie des étudiants, Rennes 2 avait lancé l’an dernier son premier budget participatif. Treize projets avaient été retenus pour cette première cuvée avec une enveloppe de 34.000 euros débloquée pour les financer. Il y avait bien sûr la fameuse salle de sieste, qui ouvrira ses portes dans quelques semaines à la bibliothèque, mais aussi l’installation d’un piano en libre-service ou de micro-ondes sur le campus.

« Sur les treize projets, neuf ont déjà été réalisés et quatre sont en cours de réalisation », se félicite Fabien Caillé, vice-président étudiant et élu du syndicat l’Armée de Dumbledore.

Des projets ludiques, mais pas que

Depuis mardi, la deuxième saison est désormais lancée. Et elle démarre plutôt fort avec déjà plus de 3.700 participants au bout d’une journée et demie de vote. « Cela prouve que les étudiants sont capables de s’engager » indique l’élu étudiant.

Vingt-six projets jugés « réalisables » par la direction sont cette fois en lice. Et force est de constater que les étudiants rennais ont besoin de se divertir. Ils réclament ainsi pêle-mêle une balançoire, un terrain de pétanque, une table de TeqBall (sport mixant le football et le tennis de table) ou des jeux de société à la BU.

Du ludique donc, mais aussi du fonctionnel, comme l’installation de prises électriques supplémentaires dans les amphis ou d’un scanner express à la BU.

Les projets lauréats dévoilés le 2 avril

Certains projets se démarquent également par leur aspect plus engagé comme la mise à disposition gratuite de protections périodiques dans les toilettes ou la réalisation d’un escalier aux couleurs de l’arc-en-ciel. « Certains ne vont voir que le côté loufoque des projets. Mais on est là sur des questions de solidarité et de lutte contre la précarité, des thèmes qui sont chers aux étudiants », assure l’élu.

Les étudiants ont jusqu’au 31 mars pour voter en ligne pour leurs trois projets préférés. L’annonce des projets lauréats aura lieu dans la foulée avec une cérémonie qui se tiendra le 2 avril.

 

Un modèle qui s’exporte dans d’autres universités

Première université à lancer son budget participatif avec celle de Tours, Rennes 2 fait des émules. Les facs de Grenoble, Toulon et Paris 13 ont ainsi engagé la démarche cette année. Très intéressées, celles de la Sorbonne, Montpellier, Bordeaux et de Franche-Comté ont également envoyé des représentants sur le campus de Villejean pour prendre des renseignements.