VIDEO. Rennes: Un an et demi avant sa mise en service, la ligne b du métro se visite

TRANSPORTS Une application permet de se balader virtuellement dans les 15 stations

Jérôme Gicquel

— 

Image de synthèse de la future station Colombier
Image de synthèse de la future station Colombier — Semtcar
  • Une application mise en ligne ce mercredi permet de visiter virtuellement les quinze stations de la future ligne de métro de Rennes.
  • Sur le terrain, les travaux se poursuivent comme à la station Gares, qui sera la plus profonde du réseau.
  • Au garage-atelier, les tests des rames s’accélèrent avant la livraison de la ligne prévue fin 2020.

Nous sommes à la fin de l’année 2020, le nouveau maire de Rennes a été élu depuis quelques mois et la ligne b du métro mise en service. C’est un bond dans le futur qui est proposé à partir de ce mercredi aux habitants avec la mise en ligne d’une application dévoilant le futur visage du métro. Si elle ne donne aucune indication sur l’identité du futur édile de la ville, l’appli permet en revanche de se balader virtuellement dans les couloirs et sur les quais de la future ligne.

Grâce à des vidéos en 3D signées Artefacto, on découvre ainsi à quoi ressemblera l’intérieur des quinze stations, avec également la possibilité de monter dans une rame et d’embarquer pour la station suivante. « C’est un petit avant-goût, le temps de patienter pendant la durée des travaux », indique-t-on à la Semtcar, la société d’économie mixte chargée du chantier.

A la gare, un chantier à 30 mètres sous terre

Car avant que ces stations ne prennent forme et que la ligne b devienne réalité, il reste encore du pain sur la planche. « Mais nous sommes dans les temps », indique Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes Métropole chargé des transports. A la station Gares, où se croiseront les lignes a et b et plus de 30.000 voyageurs quotidiens, le chantier est impressionnant à plus de 30 mètres sous terre.

Des dizaines d’ouvriers s’attellent sur les travaux de second œuvre de ce qui sera la station la plus profonde du réseau. « C’est l’une des stations les moins avancées avec Gros-Chêne et Gayeulles », précise l’élu.

Vue du tunnel de la ligne b du métro dans la future station Gares.
Vue du tunnel de la ligne b du métro dans la future station Gares. - J. Gicquel / 20 Minutes

Au garage-atelier de Saint-Jacques-de-la-Lande, les tests menés sur les six rames vont bon train également. « Au fil des semaines, la vitesse augmente. On est en mode manuel pour l’instant et on basculera en mode automatique à l’automne », souligne Jean-Jacques Bernard. A un an de la livraison, il sera alors temps pour le CityVal d’effectuer ses premiers tours de piste sur l’ensemble de la ligne.

 

Quatre stations ouvrent leurs portes

Des visites des stations La Courrouze, Cleunay, Colombier et Gros-Chêne seront proposées au public le week-end du 18 et 19 mai. Une rame sera également présente avec la possibilité de monter à bord.