Rennes: OKLM, les étudiants vont pouvoir siester à la bibliothèque de Rennes 2

VIE ETUDIANTE Un espace de repos sera aménagé dans les prochaines semaines sur le campus

Jérôme Gicquel

— 

Après les révisions, les étudiants pourront piquer un petit roupillon à la bibliothèque de Rennes 2.
Après les révisions, les étudiants pourront piquer un petit roupillon à la bibliothèque de Rennes 2. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Une salle de sieste va voir le jour dans les prochaines semaines dans la bibliothèque de Rennes 2.
  • C’est l’un des projets lauréats du premier budget participatif de l’université.
  • Pour la direction de l’université, une bibliothèque universitaire doit s’adapter aux nouveaux usages et être à la fois un lieu de travail mais aussi de vie.

Alors que les études montrent que les étudiants dorment peu et mal, l’université Rennes 2 a peut-être trouvé la solution pour y remédier. D’ici quelques semaines, une salle de sieste sera aménagée dans la bibliothèque universitaire. Entre deux révisions, les étudiants pourront donc s’offrir un petit roupillon, ou tout du moins profiter d’un espace de repos de 20m2 environ.

Mais au risque d’en décevoir certains, il ne sera pas possible de terminer sa nuit à la BU. « Il n’a jamais été prévu d’installer des lits. On sera plus sur un espace de détente avec des sofas, des poufs et une ambiance un peu tamisée », indique Marc Bergère, vice-président de l’université chargé de la documentation. Le mobilier déjà commandé, l’espace sieste ouvrira une fois les travaux de finition achevés. « Ce sera fait dans le courant du printemps, avant l’été en tout cas », assure-t-il.

« Un lieu de travail mais aussi un lieu de vie »

Une salle de sieste un peu similaire a été inaugurée en 2017 à l’université Jean-Monnet de Saint-Etienne avec des matelas et des tentes mis à la disposition des étudiants dans la bibliothèque santé de l’université.

A Rennes, ce projet a pu voir le jour grâce au premier budget participatif de l’université. Au printemps 2018, les étudiants ont ainsi voté en masse pour cette salle de sieste, entérinant de fait sa réalisation. A l’annonce des résultats, l’ancienne directrice de la BU avait vu rouge dans les colonnes de Ouest-France, dénonçant « une dérive ». « Une bibliothèque doit s’adapter aux nouveaux usages en proposant différentes atmosphères. C’est un lieu de travail bien sûr, mais c’est aussi un lieu de vie », répond Marc Bergère.

La fréquentation en hausse de 20 % à la BU

Depuis 2016, des aménagements sont réalisés pour casser l’image austère des lieux. On peut ainsi se poser en chaussettes sur une banquette pour étudier sans que personne n’y trouve rien à redire. Des petites salles de travail en groupe ainsi que des espaces détente ont également été aménagés dans la bibliothèque.

Et les étudiants semblent apprécier ce confort avec une fréquentation de la bibliothèque en hausse de 20 %. « Avant, je préférais aller dans les bars pour réviser. Maintenant, je viens de plus en plus souvent ici. C’est lumineux et on a plus de place », indique Éléonore, regrettant juste « le manque de prises électriques ».

Quant à l’espace sieste, beaucoup l’attendent avec impatience. « C’est clair que j’irai ! J’espère juste que ce sera confortable et qu’on pourra se poser tranquille », sourit Damien.

 

Des visites guidées pour les 50 ans de l’université.

L’université Rennes 2 fête cette année son demi-siècle. Toute cette semaine, des visites guidées sont organisées sur le campus avec quatre parcours thématiques. On pourra notamment découvrir les œuvres d’art présentes sur le campus et plonger dans les coulisses de la bibliothèque universitaire. Les inscriptions pour ces visites se font sur le site dédié au 50e anniversaire.