La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici le 6 septembre 2018 devant le parking Vilaine, à République.
La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici le 6 septembre 2018 devant le parking Vilaine, à République. — C. Allain / 20 Minutes

URBANISME

Rennes: La maire se dit favorable à la suppression du parking Vilaine

L’avenir du parking situé en plein cœur de ville fait débat dans la capitale bretonne

  • L’avenir du parking Vilaine sera sans nul doute au cœur des débats pour les municipales à Rennes.
  • Certains veulent le supprimer pour aménager la dalle ou mettre en valeur la Vilaine, d’autres souhaitent le conserver pour ne pas pénaliser le commerce.
  • Mardi soir, la maire Nathalie Appéré s’est prononcée en faveur de la suppression du parking.

C’est l’un des sujets qui divise à Rennes et qui ne manquera pas de s’inviter dans la campagne des municipales. Véritable serpent de mer, l’avenir du parking Vilaine dans le centre-ville n’est toujours pas tranché. Certains comme les écologistes veulent le supprimer, le trouvant inutile et laid.

D’autres, comme l’opposition de droite, estiment que la disparition de cette aire de stationnement pénalisera le commerce. Chez les habitants, le sujet est également clivant. Selon un sondage réalisé par l’institut TMO Régions pour le compte de la ville, 46 % des Rennais sont favorables au réaménagement du parking Vilaine et 40 % y sont opposés.

« Pas la meilleure manière de mettre en valeur le centre-ville »

Début septembre, la maire de Rennes s’était exprimée sur cet épineux dossier à l’occasion du lancement d’une grande concertation sur l’avenir du centre-ville. « Je ne sais pas ce qu’il faut faire avec le parking Vilaine », avait alors affirmé l’élue socialiste.

Six mois plus tard, Nathalie Appéré a semble-t-il désormais un petit avis sur la question. A l’occasion de la restitution de la concertation Rennes 2030 mardi soir, la maire de Rennes s’est prononcé en faveur de la suppression du parking. « A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce qu’il reste. Je considère qu’un parking à cet endroit n’est pas la meilleure manière de mettre en valeur notre centre-ville », a-t-elle indiqué devant un parterre d’élus et d’habitants.

Aménager ou supprimer la dalle ?

Si le parking venait à disparaître, deux scénarios seraient alors envisagés : soit retirer la dalle pour mettre en valeur la Vilaine, soit l’aménager à l’image de ce qui a été fait sur le mail Mitterrand.

Mais sur ces deux options, Nathalie Appéré ne s’est pas prononcée. « Il y aura des débats à ce sujet pour les municipales. Chacun pourra alors faire ses propositions », a-t-elle souligné, se gardant bien d’indiquer si elle serait, ou non, candidate à sa réélection.