Bretons

Écomiam, le supermarché qui montre tout !

REPORTAGE Écomiam est une enseigne de supermarchés bretons lancés par Daniel Sauvaget ne vendant que des produits surgelés 100 % français. La vingtaine de magasins affiche sur l’étiquette de chaque article la somme qui revient à son producteur...  

Maiwenn Raynaudon-Kerzerho - Bretons

— 

Daniel Sauvaget - PDG d'Ecomiam
Daniel Sauvaget - PDG d'Ecomiam — Gwénaël Saliou - Bretons

À première vue, les rayons d’un magasin Écomiam pourraient ressembler à ceux de n’importe quelle enseigne de produits surgelés, type Picard. Une caisse, des allées composées de grands congélateurs, classés par catégorie : viande, légumes, desserts… Cependant, quand on s’approche, un petit détail saute aux yeux : l’étiquette. Outre une Bigoudène souriante, elle affiche des informations étonnantes. Le prix de l’article, bien sûr. Mais, sur une ligne en dessous, trois chiffres : la somme qui revient au producteur, la marge du magasin et la TVA. Le kilo de purée de céleri, à 1,35 €, annonce ainsi rémunérer 0,83 € son producteur, rapporter 0,45 € à Écomiam, les sept centimes restants filant à l’État. Autre détail ? Une carte de France, où est pointé le site de production et d’origine du céleri en question. Et c’est ainsi qu’une modeste étiquette résume à elle seule le concept à la fois simple et étonnant d’Écomiam : une enseigne bretonne, des produits 100 % français et une politique de prix transparente et qui se veut respectueuse du consommateur, comme du producteur...

 

 

Retrouvez la suite de cet article dans le magazine Bretons n°151 de mars 2019

Bretons n°151

 

Cet article est réalisé par le magazine Bretons et hébergé par 20 Minutes.