Rennes: Parc en mosaïque, cendriers interactifs… Quels sont les projets lauréats du budget participatif?

INITIATIVE A l’issue des votes, 41 projets ont été retenus et seront financés par la ville

Jérôme Gicquel

— 

A l'image du parc Güell réalisé par Gaudi à Barcelone, Rennes aura bientôt son parc en mosaïque.
A l'image du parc Güell réalisé par Gaudi à Barcelone, Rennes aura bientôt son parc en mosaïque. — SUPERSTOCK / SIPA

Les urnes ont parlé. C’est dimanche soir à 19h que le vote pour la quatrième saison du budget participatif s’est achevé à Rennes. Au total, ce sont 14.097 personnes qui ont participé à la consultation et 41 projets qui ont été retenus. Comme chaque année, ils seront financés par la ville à hauteur de 3,5 millions.

Deux projets ont notamment fait exploser les compteurs en totalisant plus de 1.000 voix chacun. Les Rennais ont tout d’abord exprimé le souhait de végétaliser l’espace à l’entrée des Champs Libres, l’équipement culturel phare de la ville, jugé beaucoup trop minéral. Dans les prochains mois, on devrait donc y voir fleurir des arbres fruitiers et autres plantations.

Des panneaux publicitaires numériques devraient être installés non loin des Champs Libres, sur l'esplanade de Gaulle, à Rennes.
Des panneaux publicitaires numériques devraient être installés non loin des Champs Libres, sur l'esplanade de Gaulle, à Rennes. - C. Allain / 20 Minutes

La faune n’a pas non plus été oubliée puisque l’installation de nichoirs artificiels pour les martinets et les chauves-souris sur les bâtiments de la ville a été actée.

La Vilaine mise en lumière à République

A travers ce vote, les habitants ont d’ailleurs fait part d’un besoin de plus de nature en ville. Parmi les projets lauréats, on peut ainsi citer l’installation de jardins verticaux ou d’une passerelle végétalisée au-dessus du canal d’Ille-et-Rance.

D’autres projets, plus insolites, vont également pouvoir se concrétiser comme la mise en lumière de la Vilaine au niveau de la place de la République ou l’installation de cendriers interactifs, pour éviter que les fumeurs ne jettent leurs mégots par terre.

A noter enfin que la capitale bretonne aura son parc en mosaïque, à l’image du célèbre parc Güell à Barcelone. Le projet, qui verra le jour au parc des Tanneurs, permettra notamment de rendre hommage à Isidore Odorico. Ce mosaïste a en effet laissé une œuvre considérable dans sa ville de naissance avec des mosaïques ornant de nombreux bâtiments.