Rennes: Une déchetterie mobile circule dans les quartiers pour éviter les dépôts sauvages

PROPRETÉ Tous les déchets peuvent y être collectés à l’exception des végétaux et des gravats

Jérôme Gicquel
Après Maurepas, la déchetterie mobile va s'installer cette semaine dans le quartier de Cleunay à Rennes.
Après Maurepas, la déchetterie mobile va s'installer cette semaine dans le quartier de Cleunay à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Une déchetterie mobile sillonne depuis la semaine dernière différents quartiers à Rennes.
  • Le dispositif doit permettre de diminuer les dépôts sauvages.
  • Un espace de dons permet également de donner une seconde vie à des objets encore en bon état.

Si tu ne vas pas à la déchetterie, la déchetterie viendra à toi. Depuis la semaine dernière, une imposante caravane a commencé à sillonner les quartiers rennais pour lutter contre les dépôts sauvages qui polluent le quotidien. Déjà en circulation dans quelques agglomérations, cette déchetterie mobile a commencé sa tournée au pied des tours de Maurepas.


Pas un hasard selon Olivier Dehaese, vice-président de Rennes Métropole chargé des déchets. « On cible les quartiers où l’habitat est dense avec des populations moins favorisées qui n’ont pas forcément de véhicule pour se rendre à la déchetterie », explique l’élu. Résultat, il n’est pas rare de retrouver du mobilier, des appareils électroménagers ou de grands cartons abandonnés autour des points de collecte des déchets ménagers. « Les gens balancent tout et n’importe quoi, ils n’ont aucun respect », se désole une habitante du quartier.

Tous les déchets acceptés sauf les végétaux et les gravats

Mais malheureusement, Maurepas n’est pas une exception. « On retrouve ces dépôts sauvages un peu partout dans la ville. Il y a quelques zones compliquées mais c’est mouvant », assure Olivier Dehaese, qui espère que la présence de cette déchetterie mobile fera un peu changer les comportements. « On ne va résoudre tous les problèmes. Mais si on peut diminuer les dépôts sauvages et sensibiliser les habitants, on aura déjà fait un grand pas ».


A partir de ce lundi, ce sont les habitants de Cleunay qui verront ces camions et ces grands bacs s’installer sous leurs fenêtres. Ils pourront y apporter leur vieux frigo, leur canapé troué ainsi que des déchets toxiques comme la peinture ou les huiles de vidange. « Tout est collecté, mis à part les végétaux, les gravats et l’amiante », précise Pénélope Leroux-Alessio, responsable du pôle déchets à la métropole.

Un espace de dons est également installé pour que les habitants puissent déposer et récupérer gratuitement des objets encore en bon état. S’ils n’ont pas trouvé preneur, les objets seront récupérés par l’association La Belle Déchette qui leur offrira une seconde vie.

 

La déchetterie de Villejean va déménager

La ville de Rennes compte trois déchetteries avec la Plaine de Baud, les Boëdriers et Villejean. Implantée derrière l’usine d’incinération, cette dernière va déménager de quelques centaines de mètres. Selon nos informations, elle s’installera sur l’ancien terrain de football stabilisé de La Harpe avec une ouverture prévue en 2021. Contrairement à la déchetterie actuelle, elle offrira un «espace de réemploi» pour les objets usagés mais pas encore bons à jeter.