Rennes: Après deux mois de galère, la grève prend fin sur le réseau Star

TRANSPORTS Les trois organisations syndicales ont levé leur préavis de grève lundi...

C.A.

— 

Illustration d'une femme à un arrêt de bus, ici à Rennes.
Illustration d'une femme à un arrêt de bus, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un grand ouf de soulagement. Ce mercredi matin, les usagers du réseau Star ont apprécié de voir les bus circuler normalement à Rennes. Après deux mois et demi de mobilisation, les trois organisations syndicales de Keolis ont levé leur préavis de grève, a fait savoir la direction ce mercredi.

Pour la première fois depuis le 14 novembre, le trafic était normal ce matin dans la capitale bretonne. Engagées dans un bras de fer avec la direction au sujet de la « dégradation des conditions de travail », les trois organisations syndicales (CGT, Sud et SNTU-CFDT) avaient amorcé des débrayages quasi quotidiens sur le réseau. Départs supprimés, bus bondés et trajets allongés rendaient fous bon nombre de voyageurs.

Pour justifier leurs actions, les syndicats dénonçaient la dégradation des conditions de travail des conducteurs, pénalisés par la hausse du trafic. « On nous impose des temps de parcours impossibles à tenir. Les conducteurs n’ont plus le temps de souffler », résumait Christian Demay, représentant de la CGT.

Après deux mois et demi de mobilisation, la direction et les syndicats ont fini par trouver un terrain d’entente. La baisse de 15% du prix des abonnements en février​ censée compenser les perturbations est maintenue par Keolis.