Rennes: Epargnée par les «gilets jaunes», la capitale bretonne accueillera l’acte 10

GILETS JAUNES Plusieurs appels à un grand rassemblement régional circulent sur les réseaux sociaux...

C.A.

— 

Rassemblement de gilets jaunes sur la rocade de Rennes. Ici, le 17 novembre.
Rassemblement de gilets jaunes sur la rocade de Rennes. Ici, le 17 novembre. — M. Pattier / SIPA
  • Rennes accueillera ce samedi une manifestation. Plusieurs appels à un grand rassemblement régional des « gilets jaunes » circulent.
  • L’accès au centre historique devrait être restreint ce samedi.
  • Les autorités craignent des débordements et peinent à évaluer l’importance du rassemblement.

Rennes entre « dans le game ». Jusqu’ici relativement épargnée par les neuf actes des « gilets jaunes », la capitale bretonne pourrait voir défiler plusieurs centaines, peut-être plusieurs milliers de personnes en chasuble fluo ce samedi.

A l’appel de plusieurs collectifs, les « gilets jaunes » se rassembleront à 14 heures ce samedi pour l’acte 10. Le feront-ils place de la Mairie comme annoncé ? « Aucune déclaration de manifestation n’a été faite en préfecture », assurent les services de l’État. La préfète ne devrait pas pour autant interdire le rassemblement, mais simplement « le sécuriser ».

Le centre historique sera protégé

A l’image de ce qui se fait depuis les manifestations contre la loi Travail, l’accès au centre historique devrait ainsi être fermé par les forces de l’ordre. « C’est une décision prise pour des raisons de sécurité. Le samedi, il y a beaucoup de monde dans les rues du centre-ville », poursuit la préfecture.

Des renforts policiers seront dépêchés sur place mais il est difficile de savoir combien de manifestants seront présents et dans quelle ambiance le cortège défilera. Doit-on s’attendre à de la casse ? Pas impossible. « Les échos que nous avons ne sont pas tous bons », explique-t-on de source proche du renseignement intérieur. Dans le même temps, de nombreux « gilets jaunes » accusent les médias de verser de l’huile sur le feu afin « de décrédibiliser le mouvement » et « d’inciter les gens à rester chez eux ».

La maire en appelle « à la responsabilité »

La maire de Rennes Nathalie Appéré a partagé un communiqué, appelant « à la responsabilité des organisateurs et des manifestants, pour que ces rassemblements se déroulent dans le calme ».

A noter qu’une opération escargot pourrait être menée sur la rocade ce samedi. De quoi exaspérer un peu plus les commerçants du centre-ville, déjà très remontés contre le mouvement social.