Rennes: Un projet de vaste zone commerciale fait grincer des dents

COMMERCE Le Conseil d’État a validé mercredi la construction du centre Open Sky à Pacé...

J.G. avec AFP

— 

Porté par la Compagnie de Phalsbourg, le centre commercial devrait ouvrir ses portes vers 2021.
Porté par la Compagnie de Phalsbourg, le centre commercial devrait ouvrir ses portes vers 2021. — Compagnie de Phalsbourg.

Après cinq ans de bataille judiciaire, le Conseil d’État a validé mercredi le projet de construction d’un vaste centre commercial de 40.000 m² à Pacé, à l’ouest de Rennes. La décision réjouit bien sûr le maire de la commune Paul Kerdraon, qui y voit « un cadeau pour Noël ». Mais le projet est loin de faire l’unanimité dans la classe politique.

Pour les élus écologistes de la métropole, ce centre commercial est « inutile, néfaste pour l’environnement et le commerce de proximité ». « À l’heure où la société prend enfin conscience de l’urgence climatique, en pleine COP24, il entre en contradiction totale avec le projet d’aménagement et de société que nous devons porter », ont-ils ajouté.

Un « véritable non-sens » pour les Insoumis

Les élus Insoumis ont quant à eux dénoncé un « véritable non-sens » alors que « tout le monde prend conscience de la nécessité de tendre » vers « des productions et des consommations locales ». Le projet doit « conforter l’attractivité commerciale de l’agglomération rennaise », leur répond Paul Kerdraon, mettant en avant les 950 places de parking enterrées « pour ne pas consommer trop de terres ».

Le centre commercial, baptisé Open Sky Rennes Pacé, doit s’étendre sur 9 hectares de terrains, et compter 40.000 m2 de surface bâtie et 1.400 places de parking le long de la RN12 reliant Rennes à Saint-Brieuc.