Rennes: Un détenu libéré après 45 jours de grève de la faim

LIBERATION L’homme, originaire de Tunisie, est menacé d’expulsion imminente du territoire français…

Alexandra Segond

— 

Détenu au centre de rétention administrative de Rennes, Hichem avait décidé d’entamer une grève de la faim le 15 juin (illustration)
Détenu au centre de rétention administrative de Rennes, Hichem avait décidé d’entamer une grève de la faim le 15 juin (illustration) — C. Allain / 20 Minutes

Lorsqu’il arrive en France en 2011, c’est dans l’optique de rejoindre sa compagne et leur fille handicapée. Hichem Maaoui, un Tunisien de 37 ans, a été libéré samedi du centre de détention administrative de Rennes, rapporte France 3 Bretagne. Cela faisait 45 jours qu’Hichem avait entamé une grève de la faim.

En grève depuis le 15 juin

Victime d’un « patron-escroc », comme il l’explique, Hichem s’est retrouvé sans revenus et donc dans l’incapacité de payer son loyer, aboutissant à son expulsion. Il avait alors intenté une procédure de Conseil des Prud'hommes de Brest à l’encontre de son patron.

Détenu au centre de rétention administrative de Rennes, Hichem avait décidé d’entamer une grève de la faim le 15 juin. Samedi, il a enfin été libéré, mais risque toujours une obligation de quitter le territoire français (OQTF) comme le veut la procédure. Séparé de sa compagne, il détient pourtant un droit de visite sur sa fille de six ans.