Rennes: A peine ouverte, la baignade déjà interdite aux étangs d'Apigné

POLLUTION Une première alerte aux cyanobactéries est émise...

Camille Allain

— 

Un panneau indique que la baignade est interdite à cause des cyanophycées, ici le 6 juillet 2017 aux étangs d'Apigné, à Rennes.
Un panneau indique que la baignade est interdite à cause des cyanophycées, ici le 6 juillet 2017 aux étangs d'Apigné, à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La « joie » aura été de courte durée. Ouverte le week-end dernier, la baignade est déjà interdite aux étangs d’Apigné. La zone de baignade la plus proche de Rennes a été fermée en raison de la présence de cyanobactéries.

Ces algues bleues se développent en eau douce en cas de forte chaleur. L’interdiction concerne également les activités nautiques sur des embarcations instables comme le kayak ou la planche à voile. Des brumisateurs et jeux d’eau ont été installés aux étangs d'Apigné ainsi que dans deux parcs de Rennes.

De nouveaux prélèvements seront effectués en début de semaine pour connaître la concentration en cyanophycées. Les interdictions de baignade sont régulières aux étangs d’Apigné, où la présence des bactéries perturbe chaque année le fonctionnement des lieux. Des actions ont bien été menées ces dernières années mais le problème persiste.