VIDEO. Rennes: Une balade dans les entrailles du métro ce week-end

TRANSPORTS Deux ans avant la mise en service de la ligne B, le public pourra visiter le tunnel entre les stations Saint-Germain et Sainte-Anne…

Jérôme Gicquel

— 

Le public pourra se balader dans les 500 mètres de tunnel qui séparent les stations Saint-Germain et Sainte-Anne.
Le public pourra se balader dans les 500 mètres de tunnel qui séparent les stations Saint-Germain et Sainte-Anne. — J. Gicquel / 20 Minutes

La mise en service de la ligne b du métro n’est prévue qu’au second semestre 2020 à Rennes. Ce week-end, le public pourra toutefois faire un saut dans le temps en se promenant au cœur du tunnel, entre les stations Saint-Germain et Sainte-Anne.

Après la base vie du tunnelier, le chantier du viaduc ou les nouvelles rames du métro, la métropole continue donc de faire découvrir les coulisses de ce chantier impressionnant, dont le coût s’élève à 1,192 milliard d’euros. « Nous entrons dans la dernière ligne droite mais le plus dur est derrière nous. Et le calendrier et l’enveloppe financière seront tenus », assure Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole.

Les rames commenceront à rouler cet automne

Les 800 ouvriers qui travaillent sur le chantier sont actuellement à pied d’œuvre pour aménager les stations et « déséquiper » le tunnel. Fin février, Elaine avait achevé sa mission après avoir passé trois ans à creuser le sous-sol rennais. Le monstre de fer de 1.500 tonnes a depuis été démonté avant d’être renvoyé en Allemagne à bord de 70 camions.

D’ici quelques semaines, la pose des voies sera également achevée dans le tunnel. Siemens pourra alors commencer dans le courant de l’automne les premiers tests de roulage des rames. Les trois premières rames déjà livrées seront d’abord soumises à des tests statiques avant de circuler à vide entre le garage-atelier et les stations Saint-Jacques/Gaîté et La Courrouze. Le CityVal découvrira ensuite l’ensemble de la ligne courant 2019 avant d’accueillir ses premiers voyageurs un an plus tard.