Rennes: Avec Use-it, les city-breakers ont leur carte alternative pour découvrir la ville

TOURISME Le plan propose une sélection d’endroits singuliers pour des jeunes voyageurs en quête d’authenticité...

Jérôme Gicquel

— 

Editée à 20.000 exemplaires, la carte Use-it Rennes sera disponible gratuitement à partir de la fin juin.
Editée à 20.000 exemplaires, la carte Use-it Rennes sera disponible gratuitement à partir de la fin juin. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Déjà présente dans une quarantaine de villes européennes, la carte touristique Use-it débarque à Rennes.
  • Réalisée par des locaux, elle propose une sélection de bons plans et d’adresses pour des city-breakers de passage.
  • Editée à 20.000 exemplaires en anglais, la carte Use-it Rennes sera disponible à partir de la fin juin.

Découvrir une ville avec un habitant dans sa poche. Voilà le principe des cartes Use-it qui fleurissent depuis quelques années aux quatre coins de l’Europe. Après Nantes, Bordeaux et Rouen, Rennes sera la quatrième ville française à s’en doter d’ici la fin juin.

Une quarantaine de villes européennes disposent déjà de leur propre carte Use-it.
Une quarantaine de villes européennes disposent déjà de leur propre carte Use-it. - J. Gicquel / 20 Minutes

Réalisée par des locaux, cette carte touristique au graphisme très soigné s’adresse principalement aux city-breakers, ces jeunes voyageurs adeptes des vols low-cost et des plans Airbnb pour se loger. « Il existe déjà des cartes touristiques classiques mais rien pour les jeunes voyageurs. Et cette nouvelle clientèle recherche des expériences pour vivre comme un local », indique Charlotte Hervot, à l’origine du projet.

Un projet collaboratif où l’on partage ses bonnes adresses

Journaliste pigiste, c’est à l’occasion d’un voyage à Bari (Italie) en 2016 que la jeune femme a découvert l’existence des cartes Use-it, un label de cartes touristiques alternatives fondé à Bruxelles. De retour en Bretagne, elle s’entoure de quelques amis et des designers de Au 300 pour monter l’association Hey Hey My Map afin d’éditer une carte Use-it made in Rennes.

« On y partage nos coups de cœur, nos bonnes adresses mais le projet se veut collaboratif et plein de personnes ont apporté leurs idées », indique-t-elle. Editée à 20.000 exemplaires en anglais uniquement, la carte sera disponible gratuitement dans les bars et restaurants mentionnés, ainsi qu’à l’office du tourisme, au camping ou aux Champs Libres.

« Montrer comment on vit à Rennes »

On y retrouve bien sûr la description des lieux emblématiques de Rennes sur un ton peu décalé, mais aussi un guide du savoir-vivre en ville ainsi que des bonnes adresses pour boire une mousse ou casser une croûte.

« On ne veut pas concurrencer le Routard et on ne cherche pas à être exhaustif. L’idée est de montrer un peu comment on vit à Rennes, en montrant à la fois le côté branché et alternatif à travers des petites histoires ou anecdotes », souligne Charlotte Hervot. Utile pour les voyageurs, la carte Use-it devrait aussi faire le bonheur des Rennais(e) s en quête de nouvelles adresses.