Rennes: Avec Nespresso et Uniqlo, le centre-ville tient ses nouvelles locomotives

COMMERCE La capitale bretonne séduit de plus en plus les grandes enseignes internationales...

Jérôme Gicquel

— 

Avant l'ouverture de son magasin en septembre, Uniqlo a installé un showroom mardi au Couvent des Jacobins à Rennes.
Avant l'ouverture de son magasin en septembre, Uniqlo a installé un showroom mardi au Couvent des Jacobins à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Le géant japonais du prêt-à-porter ouvrira son magasin en septembre à Rennes, le premier dans l’Ouest.
  • En pleine transformation, la capitale bretonne commence à séduire de plus en plus les grandes marques internationales.

« Je ne serai plus obligée d’aller à Paris pour faire du shopping. » Pour cette jeune blogueuse mode, l’arrivée d’Uniqlo à Rennes est comme un cadeau tombé du ciel. Courant septembre, le géant japonais du prêt-à-porter ouvrira une boutique de plus de 800 m² dans les murs de l’ancienne banque BNP, située rue du Champ-Jacquet, en plein cœur historique de Rennes.

Un emplacement de choix pour Uniqlo, qui compte plus de 1.900 magasins répartis dans 19 pays. « C’est une ville formidable avec un passé historique mais qui est également tournée vers l’avenir. Et la qualité de vie y est exceptionnelle », s’enflamme Hidenori Nishino, directeur général d’Uniqlo France.

Moins de vacance commerciale dans le centre-ville

Si la nouvelle va ravir les shoppeurs et shoppeuses rennaises, elle réjouit également les élus. Avec Nespresso, arrivé en début d’année, et désormais Uniqlo, la capitale bretonne tient là deux nouvelles locomotives pour son centre-ville. « Cela vient conforter notre place de premier pôle commercial dans le Grand Ouest », indique Marc Hervé, élu chargé du commerce à la ville de Rennes.

Le centre-ville n’a pas toujours été aussi séduisant. En 2013, une étude de la CCI pointait ainsi ses difficultés, liées à la conjoncture mais aussi aux travaux et aux problèmes de stationnement. « On a connu quelques années compliquées avec un taux de vacance commerciale de l’ordre de 7 à 8 %, reconnaît Marc Hervé. Nous sommes désormais autour de 5 %, dont la moitié est liée à l’opération de rénovation du centre ancien. »

La ville se transforme et change d’image

L’élu voit dans cette nouvelle dynamique le fruit des grands projets actuellement menés (LGV, Couvent des Jacobins, ligne B du métro). « On a d’abord mis les infrastructures pour permettre à des acteurs privés d’investir », assure Marc Hervé, estimant que Rennes « a émergé » dans la carte des villes qui comptent pour les grandes marques internationales. « Mais on a quand même beaucoup de retard par rapport à Nantes », estime cette commerçante de la rue Le Bastard.

Sur cette rivalité, Uniqlo a au moins tranché. C’est bien Rennes qui accueillera sa première boutique dans le Grand Ouest, même si le géant japonais a également des vues sur la Cité des Ducs.

>> A lire aussi : Bientôt un centre commercial dans le Palais du commerce à Rennes