Rennes: Les dégradations de l'université Rennes 2 chiffrées à 500.000 euros

VANDALISME D’importants travaux devront être menés pour remettre sur pied le campus…

Camille Allain

— 

Photo du bâtiment L de l'université Rennes 2 fournie par la direction après l'occupation du bâtiment L. Lancer le diaporama
Photo du bâtiment L de l'université Rennes 2 fournie par la direction après l'occupation du bâtiment L. — Université Rennes 2

Alors que ses étudiants passent toujours leurs examens en ligne, l’université Rennes 2 a fait les comptes. Et le résultat fait mal. Il lui faudra débourser environ 500.000 euros pour prendre en charge les dégradations commises lors des occupations des bâtiments, précise la direction à 20 Minutes, confirmant l'information d'Ouest-France.

Le chiffre a été nettement gonflé par les nombreuses dégradations commises dans le bâtiment L. Après le blocage des examens et l’annonce du report, plusieurs personnes avaient passé une partie de la nuit dans les locaux, s’en prenant au matériel. Des ordinateurs avaient été brisés et les locaux techniques forcés. Des pass permettant d’accéder aux bâtiments avaient été dérobés, gonflant la facture.

Longtemps, les étudiants bloqueurs ont défendu les tags réalisés dans le bâtiment B, justifiant que les locaux devaient être rénovés très prochainement. Un argument irrecevable pour le saccage du bâtiment L, par ailleurs condamné par plusieurs syndicats étudiants. L’université a porté plainte.