Rennes: Onze cabinets d'avocats réclament leur courrier à La Poste devant la justice

MOBILISATION La grève des facteurs perturbe la distribution du courrier...

Camille Allain
— 
Une boîte aux lettres de La Poste, ici à Rennes.
Une boîte aux lettres de La Poste, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

« Je crois que les postiers n’ont pas conscience de l’importance de certains courriers. » Avocat à Rennes, Eric Surzur est à l’origine de l’assignation en référé lancée par onze cabinets d’avocats rennais à l’encontre de La Poste et de deux syndicats de facteurs. Ce mardi, ils seront au tribunal pour réclamer « une meilleure distribution du courrier ».



Empêtrée depuis janvier dans une grève d’une partie de ses salariés, La Poste a parfois eu du mal à distribuer le courrier à Rennes, compliquant la vie des particuliers et professionnels. « Certaines procédures ne passent que par le courrier. On peut rater une expertise, une audience. Cela met en péril les droits de nos clients », explique Me Surzur.

« Sans doute d’autres moyens d’action »

Spécialisé dans le droit de la construction, l’avocat évoque des contrats « de centaines de milliers d’euros » menacés par cette grève du courrier. La suspension du mouvement jeudi soir devrait cependant permettre une amélioration du service. « Je l’espère. Je ne remets pas en question le droit de grève, mais il y a sans doute d’autres moyens d’action », estime le juriste.

Lancé en janvier, le mouvement de grève des facteurs de Rennes aura duré 132 jours. Ces derniers refusaient la mise en place d'une pause méridienne. Après de difficiles négociations, la direction a accepté que cette organisation ne soit mise en place que quatre jours sur 24.