Rennes: Des parfums dans le métro pour aider les non-voyants à se repérer

INFO 20 MINUTES Des diffuseurs d’odeurs vont être installés sur les quais de la station Sainte-Anne...

Jérôme Gicquel

— 

Le test sera mené pendant six mois à la station Sainte-Anne.
Le test sera mené pendant six mois à la station Sainte-Anne. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Des parfums vont être diffusés dans la station de métro Sainte-Anne à Rennes.
  • Le dispositif doit permettre aux personnes déficientes visuelles à mieux s’orienter.
  • L’expérimentation sera menée pendant six mois.

Odeur océanique légèrement poivrée pour se rendre à Kennedy et mentholée pour la direction de La Poterie. A partir de vendredi, les quais de la station de métro Sainte-Anne à Rennes vont se parfumer et en mettre plein les narines aux voyageurs. Ce n’est pas parce que le métro rennais sent plus mauvais qu’ailleurs, loin de là (coucou Paris).

Le dispositif doit permettre aux personnes déficientes visuelles de mieux s’orienter dans le métro. « Chaque odeur sera associée à une direction. Cela vient en complément des messages sonores et visuels qui sont mis en place pour améliorer l’accessibilité du métro aux personnes handicapées », indique Frédéric Clec’h, responsable de l’information voyageur chez Keolis Rennes, l’exploitant du réseau Star.

Un test mené pendant six mois

Une fois installés dans des boîtiers électriques invisibles du grand public, quatre diffuseurs d’odeurs (deux par direction) répandront tout au long de la journée une petite note de parfum iodé dans la station Sainte-Anne. « Ce ne sera pas agressif. Juste des petites gouttes d’air qui viendront apporter une odeur diffuse dans la station », précise Frédéric Clec’h.

>> A lire aussi : Des diffuseurs d’odeurs installés dans le métro à Lyon

Associé à ce test, qui durera six mois, le collectif Handicap 35 rendra ensuite ses conclusions pour voir si le dispositif vaut la peine d’être déployé dans les autres stations. « On mènera aussi des études auprès des autres usagers pour voir si cela change l’ambiance des lieux. Et si ça ne plaît pas ou brouille les personnes non-voyantes dans leur déplacement, on arrêtera tout », promet Frédéric Clec’h.

« Une sensation de propreté et de sécurité chez le voyageur »

Pour installer ces diffuseurs d’odeurs, Keolis Rennes a fait appel à Sensorys. La société, basée à Evreux, parfume déjà depuis quelques mois les quais du métro lyonnais, exploité par le même opérateur. « On travaille sur la communication olfactive. Soit pour des magasins ou des marques qui veulent avoir une identité olfactive avec un parfum qui leur est propre. Ou alors avec des opérateurs de transport public en diffusant des odeurs qui apportent une sensation de propreté, de sécurité et de bien-être aux voyageurs », précise Eric Truffaut, responsable technique chez Sensorys.