Rennes: Bulles Solidaires collecte des produits d’hygiène et de beauté pour les sans-abri

SOLIDARITE La jeune association souhaite développer son réseau de points de collecte…

Jérôme Gicquel

— 

Laure-Anna Galeandro-Diamant vient en aide aux plus démunis.
Laure-Anna Galeandro-Diamant vient en aide aux plus démunis. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Une jeune association rennaise se lance dans la collecte de produits d’hygiène corporelle et de beauté pour les plus démunis.
  • Bulles Solidaires souhaite installer des points de collecte dans des lieux publics et des entreprises.

Depuis son plus jeune âge, Laure-Anna Galeandro-Diamant a toujours baigné dans le monde associatif, au service des autres. Un engagement « naturel » chez elle qui l’a conduite à créer en septembre dernier l’association Bulles Solidaires.

>> A lire aussi : A Rennes, des frigos en libre-service pour lutter contre le gaspillage alimentaire

La jeune structure s’est donnée pour mission de collecter des échantillons et des produits d’hygiène corporelle et de beauté auprès de particuliers et de professionnels. Elle les redistribue ensuite aux personnes les plus démunies.

Des points de collecte installés dans les entreprises

« D’autres associations font déjà de la distribution de nourriture ou de vêtements mais il n’y avait presque rien pour les produits d’hygiène. C’est un petit plus qui répond à un vrai besoin, aussi bien pour la santé que pour l’estime de soi de ces personnes », indique la jeune femme.

Aidée par des bénévoles, Laure-Anna sillonne donc depuis quelques mois le département pour récupérer des gels douches, des déodorants ou des brosses à dents. « On a un gros manque de crèmes hydratantes », glisse la présidente de l’association.

La distribution se passe ensuite par le biais d’associations caritatives ou directement lors de maraudes. « Cela ne fonctionne pas sous forme de kit. On distribue les produits de manière personnalisée en fonction des besoins de chacun», précise la jeune femme. Elle souhaite désormais renforcer son réseau de collecte en installant des points dans des lieux publics ou des entreprises et démarcher des grandes firmes de la cosmétique pour récupérer les invendus.