Rennes dans le top 10 des villes d'Europe où les habitants sont les plus heureux au travail

ETUDE Dans ce classement européen, Paris, Bordeaux et Strasbourg sont également bien positionnés…

C.A.

— 

Vue des péniches et de l'immeuble de bureaux La Mabilais depuis les berges de la Vilaine à Rennes.
Vue des péniches et de l'immeuble de bureaux La Mabilais depuis les berges de la Vilaine à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes
  • Rennes se place 6e d'une enquête réalisée par Eurostat sur le bonheur au travail.
  • 78% des Rennais se disent heureux d'aller travailler.
  • Paris, Bordeaux et Strasbourg sont également bien classés.
  • C'est Graz, en Autriche, qui se classe première.

Rennes n’en finit plus de s’afficher dans le haut du classement. Déjà titrée dans le palmarès annuel de L’Express dans la catégorie des villes où il fait bon vivre, la capitale bretonne est la ville française où les habitants sont les plus heureux au travail. Rennes se classe sixième dans une enquête réalisée par Eurostat et révélée par Le Figaro au sujet de la perception que les Européens ont de leur situation professionnelle.

L’Autriche et la Suisse devant

Dominé par Graz​, deuxième plus grande ville d’Autriche, ce palmarès met également à l’honneur Zurich, en Suisse. Dans ces deux villes, 85 et 83 % des habitants se disent « très satisfaits » et « plutôt satisfaits » de leur situation professionnelle. Reykjavik en Islande, Vienne en Autriche puis Copenhague au Danemark complètent le top 5.

Dans ce palmarès, Rennes s’affiche comme la première ville française avec 78 % de satisfaction de ses habitants. Paris (77 %), puis Bordeaux et Strasbourg (76 %) sont également bien positionnés. Dans son rapport, Eurostat précise que « les villes françaises obtiennent des scores particulièrement hauts ». Pour cette enquête, la commission européenne a interrogé 40.000 salariés de 79 villes européennes afin d’évoquer le cadre de vie et la qualité de la vie professionnelle.

Vous habitez Rennes et vous êtes heureux au travail ? Dites-nous pourquoi à rennes@20minutes.fr ou en commentaires. Merci !