Rennes: L'alerte au véhicule suspect levée, le parking Henri-Fréville de nouveau ouvert

FAITS DIVERS Une voiture avec plusieurs bouteilles de gaz inquiétait les autorités...

C.A.

— 

Illustration d'une intervention de la police, ici à Rennes.
Illustration d'une intervention de la police, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Mieux valait ne pas être pressé. Mardi, le parking-relais Henri-Fréville a été bloqué pendant 2h30 en raison de la présence d’un véhicule suspect sur place. Un monospace contenant quatre bouteilles de gaz avait provoqué la fermeture de l’ouvrage, qui abrite plus de 400 véhicules des voyageurs prenant le métro.

Les démineurs font demi-tour

L’alerte a été levée à 14h et le parking a pu rouvrir. Les propriétaires ont pu récupérer leur véhicule. Sollicités, les démineurs de Nantes ont finalement pu faire demi-tour. Après plusieurs heures de recherches, les policiers sont parvenus à mettre la main sur le propriétaire du véhicule suspect. Quatre bouteilles de gaz étaient dissimulées sous une bâche.

Interrogé par les policiers, le propriétaire n’a pas fourni d’explication particulière. L’alerte avait été donnée à 11h30 par une employée de Keolis.

Déjà un cas en septembre

Début septembre, un véhicule avait été retrouvé moteur allumé avec des bouteilles de gaz à l’intérieur. La police avait bouclé le périmètre et évacué des habitants. Le propriétaire s'était en fait rendu dans un bar à striptease, oubliant son véhicule.