Rennes: Voilà à quoi ressembleront les futurs vélos en libre-service dans quelques mois

INFO 20 MINUTES Keolis va remplacer l’intégralité des Vélostar l’été prochain...

Camille Allain

— 

Des vélos en libre-service de Keolis. Ici le Vélo Star, devant les Champs Libres à Rennes. Lancer le diaporama
Des vélos en libre-service de Keolis. Ici le Vélo Star, devant les Champs Libres à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils auront fait le job pendant dix ans. Lancés en 2009, les Vélos Star vivent leurs derniers mois sur le bitume (et les pavés) de Rennes. Keolis, l’opérateur en charge de l’offre de vélo en libre-service va remplacer l’intégralité de son parc, sans doute à l’été 2018.

Plus de 600 vélos à acheter

Cette opération est menée dans le cadre de la nouvelle délégation de service public conclue entre Keolis et Rennes Métropole et qui prendra effet au 1er janvier. 650 vélos seront achetés et viendront remplacer les 900 Vélos Star actuellement à l’œuvre. « Nous sommes toujours en discussion avec le constructeur Arcade Cycles pour le choix des couleurs et des équipements, mais le modèle devrait se rapprocher des vélos mis en service à Dijon, Orléans et Laval », explique Patrick Cozan, directeur marketing à Keolis Rennes. Pour le choix de la couleur, le bleu a pour l’instant la cote.

Les futurs vélos en libre service de Rennes seront similaires à ceux installés à Dijon par Keolis.
Les futurs vélos en libre service de Rennes seront similaires à ceux installés à Dijon par Keolis. - Divia Velodi

Comme annoncé, l’opérateur va réduire le nombre de stations de 83 à 55 et les concentrer dans le centre-ville. « Nous allons redimensionner le service et le moderniser. Nous allons notamment équiper toutes les stations de terminaux de carte bancaire afin de faciliter l’utilisation occasionnelle. Elle est beaucoup trop faible aujourd’hui », poursuit le directeur marketing. Seules dix stations permettent le paiement par carte bleue aujourd’hui. « Dans certaines zones, il n’y a pas un vélo qui bougeait de la semaine. Ça n’avait pas de sens », justifie Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes Métropole chargé des transports.

Le service Vélo Star compte actuellement 8.000 abonnés, un chiffre stable ces dernières années. Environ 700.000 trajets ont été effectués l’an dernier « soit l’équivalent de deux lignes de bus métropolitaines », précise Keolis. Le service coûtait jusqu’ici un peu moins de deux millions d’euros par an.

Davantage de vélos électriques

Pour atteindre son objectif ambitieux de voir 20 % des déplacements se faire à vélo en 2020, Rennes Métropole va également investir dans la location longue durée de vélos à assistance électrique. Après en avoir commandé 1.000 par an depuis deux ans, la collectivité en achètera désormais 1.800 chaque année, dont une centaine de modèles premium. Un millier de personnes sont déjà sur liste d’attente.