Rennes: Les mesures de sécurité bientôt renforcées dans les écoles

EDUCATION Certaines écoles réfléchissent à fermer les portes d'entrées sur le temps périscolaire...

Jérôme Gicquel

— 

Illustration de la cour de récréation d'une école, ici à Rennes.
Illustration de la cour de récréation d'une école, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • Des travaux vont démarrer pour la mise en sécurité des établissements.
  • La ville va débloquer trois millions d’euros pour la sécurité des écoles.
  • Cela passera notamment par un rehaussement des grillages et l’installation d’un visiophone et d’un nouveau système d’alarme dans chaque établissement.

«Êtes-vous favorable à ce que les portes d’entrées de l’école soient fermées entre 16h45 et 17h45 ?» Voilà la question posée il y a quelques jours aux parents d’élèves de l’école Sonia Delaunay dans le quartier Beauregard, à Rennes. Si le résultat du référendum ne sera connu qu’au printemps, d’autres écoles de la ville ont déjà adopté cette mesure.

C'est le cas à Albert de Mun depuis un an ou dans les écoles Guyenne et Andrée Chedid à Villejean depuis quelques semaines. « L’école est fermée sur le temps scolaire alors que sur le temps périscolaire, on peut rentrer quand on veut pour chercher son enfant. La question de la sécurité dans l’établissement peut donc se poser et c’est pourquoi j’ai voulu sonder les parents », indique Dominique Dubray, directrice de l’école Sonia Delaunay.

>> A lire aussi : Rennes «pourrait construire une école chaque année» pour accueillir les nouveaux élèves

A la sortie de l’établissement, les avis des parents sont effectivement très partagés. « J’ai pris l’habitude d’aller chercher mon fils un peu après 17h, juste après mon travail. Ça m’embêterait de devoir attendre 17h45 pour le récupérer », souligne une mère de famille. « La priorité, c’est la sécurité des enfants. Il faut donc tout mettre en place pour éviter que des personnes extérieures puissent rentrer dans l’école », assure une autre.

Un visiophone et un nouveau système d’alarme installés

En sollicitant l’avis des parents, la directrice de Sonia Delaunay anticipe également le plan de sécurisation des écoles décidée par la ville suite aux instructions ministérielles. Dans les deux prochaines années, Rennes va ainsi débloquer trois millions d’euros pour la mise en sécurité des enceintes et des bâtiments scolaires. « Les travaux concerneront une vingtaine d’écoles en 2018 et toutes les autres en 2019 », indique Lénaïc Briéro, adjointe au maire de Rennes chargée de l’éducation.

>> A lire aussi : Comment renforcer les mesures de sécurité dans les écoles?

Cela passera notamment par le rehaussement des grillages à deux mètres s’ils sont inférieurs à 1,60 mètre. Toutes les écoles seront également équipées d’un visiophone pour mieux surveiller les entrées ainsi que d’un nouveau dispositif d’alarme en cas de risque majeur ou d’intrusion. Quant à la fermeture obligatoire des portes entre 16h45 et 17h45, la question n’est pas encore tranchée partout. « Nous ne souhaitons pas bunkériser les écoles. Il faut juste poser un diagnostic avec les équipes enseignantes pour voir quelles sont les mesures appropriées pour chaque école », précise Lénaïc Briéro.