Rennes: Pas encore ouvert, le centre des congrès au cœur d’une guerre des chiffres

INVESTISSEMENT Une enveloppe de 200.000 euros a été allouée à la société publique qui le gère...

Camille Allain

— 

Le centre des congrès de Rennes offrira un cloître extérieur. Lancer le diaporama
Le centre des congrès de Rennes offrira un cloître extérieur. — Jean Guervilly
  • Les élus écologistes ont voté contre une subvention de 200.000 euros.
  • La métropole a précisé que l’inauguration du centre des congrès ne coûterait que 8.000 euros.
  • L’opération de portes ouvertes avale une bonne partie du budget.
  • Le chantier du couvent des Jacobins a été revu à la hausse.

C’est sans doute l’un des chantiers les plus commentés ces dernières années. Le futur centre des congrès, dont l’ouverture aura lieu en janvier, continue d’être tantôt critiqué, tantôt encensé. Dernier épisode en date jeudi soir, quand les élus écologistes de Rennes Métropole se sont émus  du montant de l’enveloppe allouée à Destination Rennes pour l’organisation de l’inauguration. « Permettez-nous de tiquer un peu lorsqu’on nous demande d’abonder à nouveau en rémunérant 200.000 euros une prestation événementielle pour l’inauguration », ont réagi les membres de la majorité.

Les trois quarts du budget en communication

Pour justifier le montant de l’indemnité, la métropole n’a pas trouvé meilleure idée que d’envoyer le détail de la facture. On y apprend ainsi que l’inauguration en elle-même ne devrait coûter que 8.000 euros. Le gros des dépenses sera absorbé par l’opération de portes ouvertes. 50.000 euros pour le dispositif de sécurité et 50.000 pour la communication. Quinze à vingt mille personnes sont attendues pour la visite du chantier les 15, 16 et 17 décembre (le 15 est réservé aux commerçants et riverains).

Les 80.000 euros restants seront alloués à Ouest-France pour la réalisation d’un hors-série chiffré à 25.000 euros et le reste pour « des actions et campagnes de communication au plan national ». La communication absorbe finalement les trois quarts de l’enveloppe de 200.000 euros.

L’enveloppe déjà revue à la hausse

Ce n’est pas la première fois qu’une guerre des chiffres s’engage autour du couvent des Jacobins. Déjà critiqué pour son coût d’origine (84 millions d’euros selon l’avant-projet), le centre des congrès a vu son prix être revu à la hausse par deux fois. « L’enveloppe de 107 millions d’euros sera tenue », promet l’adjointe aux finances Gaëlle Andro. L’inauguration aura lieu en janvier, un mois après les visites au public.