Rennes: Avant le derby face à Nantes, le Roazhon Park équipé d'un réseau 4G

NUMERIQUE L'opérateur Orange a installé plusieurs antennes dans l'antre du Stade Rennais...

Camille Allain

— 

Les supporters du Stade Rennais lors de la victoire face à Lille le 21 octobre 2017, au Roazhon Park, à Rennes
Les supporters du Stade Rennais lors de la victoire face à Lille le 21 octobre 2017, au Roazhon Park, à Rennes — J. S. Evrard / AFP
  • Le Roazhon Park est équipé d'un réseau 4G développé par l'opérateur Orange.
  • Le lancement officiel aura lieu à l'occasion du derby entre le Stade Rennais et le FC Nantes samedi.
  • Le réseau saturait lors des grandes affluences. Supporters et riverains avaient alors une connexion limitée.

« Les jours de grosse affluence, c’était compliqué. Nous avions tous des problèmes de connexion ». Les soirs de match au Roazhon Park, le directeur général des services du Stade Rennais n’échappait pas à la règle. Face à un réseau saturé, le téléphone d’Olivier Tomine peinait à fonctionner correctement. Ce problème récurrent devrait être résolu, au moins pour les clients d’Orange. L’opérateur téléphonique vient de finaliser l’installation de six antennes dans le stade, offrant un réseau 3G +, 4G et 4G + à ses clients.

>> A lire aussi : Orange ouvre la 4G dans la LGV entre Rennes et Paris

« Notre réseau habituel peut gérer des centaines d’appels simultanés, mais pas quand il y a 30.000 personnes connectées », concède le directeur régional d’Orange Pierre Jacobs.

Le directeur des services du Stade Rennais Olivier Tomine et le directeur d'Orange Ouest Pierre Jacobs, au Roazhon Park, le 22 novembre 2017.
Le directeur des services du Stade Rennais Olivier Tomine et le directeur d'Orange Ouest Pierre Jacobs, au Roazhon Park, le 22 novembre 2017. - C. Allain / 20 Minutes

L’opérateur a donc dépensé 300.000 euros pour équiper le Roazhon Park d’un meilleur réseau, qui sera opérationnel pour le derby face au FC Nantes samedi. « Les appels arrivaient, mais c’était compliqué pour la data. L’envoi de photos ou de vidéo était parfois en échec. Cela s’est renforcé ces dernières années car les besoins de nos clients explosent », poursuit le directeur régional.

En 2016, les opérateurs s’étaient unis pour équiper tous les stades de l’Euro de football d’antennes 4G. Rennes n’en avait donc pas bénéficié. Samedi, le Roazhon Park sera le premier stade de l’Ouest à en bénéficier. Avant Nantes donc.

Plus de 6.000 appels en simultané

Avec cette nouvelle technologie, le réseau sera en mesure d’envoyer 30.000 sms en simultané, ou 6.000 appels. En 4G, 4.000 connexions simultanées pourront également être lancées. Ni le club, ni la ville, propriétaire du stade, n’a versé un euro. « Les autres opérateurs n’ont pas fait la demande. Ils auront la possibilité de le faire s’ils le souhaitent », précise Olivier Tomine. Les riverains profiteront également de cet investissement. Les soirs de match, eux aussi voyaient leur mobile pédaler.

Des supporters suivis

Le Stade Rennais a également noué un partenariat avec l’opérateur pour connaître les déplacements des supporters équipés d’un mobile Orange. Grâce à ces données, le club pourra analyser les flux de circulation. « Nous pourrons savoir comment viennent les supporters, à quelle heure ils arrivent. Tout cela sera anonyme et nous servira uniquement à améliorer notre accueil », promet Olivier Tomine.